Un jour, une députée du parti de l'opposition, dit au premier ministre britannique Winston Churchil...
-Monsieur si j'étais votre épouse, je mettrais du poison dans votre café.
Et Churchil de répondre:
-Madame, si j'étais votre époux, je le boirais.