minutes.fr/img/photos/20mn/2009-06/2009-06-09/article_CarteWeb_MUSEE-PICASSO.jpg" border="0" alt="" />
Carte de localisation du musée Picasso (Paris, 3e) où un carnet de dessins a été dérobé, le 9 juin 2009. /Idé

ART - Il était exposé dans une vitrine qui n'était pas fermée à clef...
Un carnet de dessins signés Picasso, estimé à quelque 8 millions d'euros, a été dérobé au musée Picasso à Paris (3e), où le vol a été constaté ce mardi, a-t-on appris de source policière, confirmant une information du site lci.fr.

Ce carnet regroupait 33 dessins du célèbre peintre, selon les tout premiers éléments de l'enquête confiée à la brigade de répression du banditisme, a confirmé le ministère de la Culture dans un communiqué. Selon le ministère, ce carnet était «conservé dans une vitrine fermée de l'extérieur dont l'ouverture ne pouvait se faire qu'à l'aide d'outils spécifiques.»

Le présentoir n'était pas fermé à clef

Selon une source policière, le vol aurait été perpétré entre lundi soir et mardi midi. Le carnet était vraisemblablement entreposé dans un présentoir qui n'était pas fermé à clef, dans la salle n°9. Il n'y avait pas d'alarme et il n'y a pas eu d'effraction.

Le constat aurait été fait à l'occasion d'un inventaire, en ce jour de fermeture hebdomadaire, alors que le musée situé rue de Thorigny dans le quartier du Marais était exceptionnellement ouvert, sur invitation, aux habitants du quartier.

Dans la cour de l'hôtel particulier qui abrite le musée, l'hôtel Salé, se tient une exposition temporaire Daniel Buren, «la Coupure». Elle présente un immense miroir, décoré sur la tranche de bandes noires et blanches, qui semble traverser tout le bâtiment y compris les salles d'exposition et dont l'installation semble rendre difficile la surveillance.