Yahoo a publié la première version bêta de son client de messagerie instantanée à destination de Vista uniquement. L’éditeur confirme d’ailleurs qu’il est prêt à se pencher sur différentes plateformes pour en exploiter les technologies. Après une version Mac OS X relativement réussie même si elle avance lentement, la version pour Vista progresse d’un cran. Et pour être franc, il était temps.

Cette version spécifique de Yahoo Messenger s’appuie exclusivement sur les technologies de Vista, ce qui explique le lien exclusif avec le dernier né des Windows. Les premières versions alpha s’étaient révélées quelque peu calamiteuses. Un fonctionnement poussif, une impossibilité de fonctionner sur les versions 64 bits du système, des plantages fréquents et un manque énorme de fonctionnalités. La bêta va tout de même beaucoup plus loin.

yahoo messenger yahoo messenger

L’interface est agréable et est beaucoup plus réactive que précédemment. De nombreuses petites animations discrètes viennent égayer l’utilisation du logiciel, qui se charge d’ailleurs beaucoup plus rapidement. La gestion des contacts est intuitive, les émoticônes sont animées, ce qui fera plaisir à votre petite cousine de douze ans.

yahoo messenger yahoo messenger

Yahoo Messenger pour Vista gère bien entendu les onglets, ce qui laisse Windows Live Messenger seule application à ne pas les connaître. Le parallèle est intéressant d’ailleurs, car il est comique de constater que Microsoft n’est pas forcément le premier quand il s’agit d’exploiter ses propres technologies.



On remarquera encore rapidement quelques problèmes. L’utilisation du processeur oscille constamment entre 2 et 5 %, ce qui est étrange, surtout lorsqu’on ne fait rien. La consommation en mémoire vive aurait tendance à rapidement s’envoler également. Enfin, lors d’un petit test, la fonction de communication vocale (intégrée dans cette bêta) a fait planter deux fois l’application. Dommage.