Le dictionnaire du satellite
Merci Merci:  83
Likes Likes:  0
Page 1 sur 3 123 Dernire
  1. #1

    Le dictionnaire du satellite

    Le dictionnaire du satellite

    ...............( A )...............

    A/V (Switching)
    Expression anglaise visant dfinir le dispositif lctronique qui permet l'utilisateur de raccorder plusieurs sources Audio/Vido et de les slectionner. On peut la traduire par slecteur Audio/Vido. Dsigne l'entre qui permet de raccorder une source externe au tlviseur.

    AAC
    L'AAC (Advanced Audio Coding) est un algorithme de compression dvelopp par un consortium au sein duquel se retrouvent l'institut Fraunhofer (le pre du MP3), Sony ou encore Dolby. Effectivement, l'AAC est sans aucun doute le format d'algorithme de compression le plus efficace. Contrairement au MP3 et au WMA, il ne s'appuie pas sur le MPEG-1 mais sur le MPEG-4 (format l'origine du DivX). Ce choix semble avoir port ses fruits puisque cela lui permet de disposer d'un meilleur compromis entre le taux de compression et la qualit sonore. Ainsi en AAC, on obtient l'quivalent d'une qualit CD audio avec un dbit de seulement 96 kbps. cela s'ajoute, comme pour le WMA, des proprits de gestion des droits d'auteur (DRM) et la possibilit de grer des sons sur 48 canaux diffrents, ce qui le rend apte encoder des DVD audio ou vido en conservant la spatialisation sonore d'origine (les six canaux du Dolby Digital par exemple), bien que cette possibilit ne soit pour l'heure pas vraiment exploite.

    AC 3
    Standard audio pour 5.1 canaux approuv pour la tlvision numrique . AC-3 offre une qualit audio numrique de qualit avec un dbit de 384 kbt/s : il fournit cinq canaux de pleine largeur de bande: Gauche, Droite, Centre, Arrire (ou ct) gauche, Arrire (ou ct) droit, plus un caisson d'extrmes graves, LFE, (effets de basse frquence), pour un total de 5.1 canaux. AC-3 est un membre de la famille de systmes de son dvelopps par Dolby Labs.

    Accs (conditionnel)
    A un programme, une chane ou un bouquet. Possibilit de voir un vnement de chanes, en payant le prix ncessaire leur dcryptage. Il est souvent limit aux habitants d'un pays ou d'un ensemble de pays. Le contrle d’accs ou accs conditionnel (Conditional Access) est toute mesure techniqueet/ou dispositif qui fait dpendre l’accs un service protg et sous une formecomprhensible, d’une autorisation individuelle pralable. A cette fin, le flux de donnes estcrypt du ct de l’metteur, opration qui peut se prsenter diffrents niveaux. C’est d’une part tout le flux de donnes transport qui peut tre crypt, mais le cryptage peut aussi se faire au niveau du Packeted Elementary Stream. Les rcepteurs numriques doiventcontenir des donnes spciales de contrle pour le dcryptage. La notion de systme CA(CAS) ne caractrise pas seulement la procdure technique du cryptage en tant que tel,mais aussi les services administratifs lis l’accs conditionnel, savoir la rception desdemandes des abonns, la gestion des abonnements ainsi que le contrle de l’autorisation.

    ADR
    Astra Digital Radio : systme de transmission de radios numriques, diffuses en sous-porteuses audio des programmes analogiques. Ce systme a t dvelopp par Astra. La rception de ces radios s'effectue l'aide d'un rcepteur spcifique.

    ADSL
    (Anglais : Asymmetrical Digital Subscriber Line).(Franais : Ligne asymtrique numrique) Technologie capable de transporter plusieurs mgabits par seconde sur les deux fils de cuivre du tlphone. Les donnes peuvent tre transmises jusqu' 8 Mbits/s en tlchargement. En France, France Telecom commercialise son offre de base avec un dbit de 512 Kbps pour la rception des donnes et de 128 Kbps pour l'envoi. ADSL 2+ : Il s’agit d’une technologie DSL, passant donc par la ligne tlphonique, qui permet d’atteindre des dbits de l’ordre de 25 Mbits/s en rception et 1 Mbits/s en mission. La distance entre votre prise et le rpartiteur est dterminante : il faut en effet tre situ moins de 2 kilomtres pour pouvoir profiter de cette nouvelle technologie.

    AES/EBU
    Dsigne un mode de transmission lectrique. C'est une excellente liaison numrique que l'on ne trouve gnralement que sur des appareils (sources, processeurs et convertisseurs) de trs haut de gamme. Les signaux audio sous forme numrique, quand ils ne sont pas compresss, sont transmis sous forme de flux binaire continu (par opposition une transmission par paquets) entre deux quipements. Afin de faciliter l'interconnexion des quipements, plusieurs organismes de normalisation et de standardisation ont prconis divers formats de transfert des flux numriques de donnes audio. Parmi ces organismes de normalisation, on trouve notamment : l’ Audio Engineering Society (AES) et l’ European Broadcasting Union (EBU ou Union europenne de radio-tlvision : UER). Le standard dit AES/EBU qui correspond une interface audionumrique deux canaux. Cette interface est monodirectionnelle ; elle dfinit une liaison entre un metteur et un rcepteur. Sa version symtrique (au sens lectrique) utilise une paire de conducteurs : elle correspond au standard AES3. Une variante de ce standard porte le numro AES-3id ; elle correspond au mme type de liaison, mais sur cble coaxial, et donc non symtrique. Cette variante concerne essentiellement le contexte de la tldiffusion. Dans le mme contexte, le signal audio est naturellement vhicul conjointement au signal vido.

    AFC
    Voir CAF

    Algorithme de compression audio
    Il faut en premier lieu rappeler qu'un CD audio exploite des donnes non compresses. La musique est numrise sur sa surface au rythme de 44100 chantillons par secondes, chacun de ces chantillons tant cod sur 16 bits (2 octets) et en stro. Cela donne un total de 176 ko pour une seconde de musique, ou environ 10 Mo pour une minute. Mme si le haut dbit est de mise chez un nombre croissant d'internautes, les sites vendant de la musique en tlchargement ne peuvent se permettre de proposer des chansons de quatre minutes de 40 Mo. Les formats de compression permettent de diviser cette quantit de donnes par un facteur variant de 8 15, avec une perte de qualit minime, voire nulle. Tous ces algorithmes de compression fonctionnent sur le mme principe : liminer les frquences que l'oreille humaine ne peroit pas du tout, ou trs peu, et niveler les frquences proches les unes des autres des valeurs identiques de faon accrotre la compression. Ce sont des algorithmes dits "destructifs". Autrement dit, la conversion d'un fichier audio compress partir d'un CD audio nouveau en format CD audio, les donnes rsultantes ne seront pas les mmes que celles du fichier originel. Selon les formats et les besoins, la compression pourra tre plus ou moins importante. Elle est dfinie par ce que l'on appelle le dbit, c'est--dire le flux d'informations par seconde de musique. Il peut osciller de 32 kbps (kilobits par seconde) 320 kbps.

    Alimentation
    Partie d'un rcepteur ou de tout autre appareil qui permet de fournir du courant indispensable au fonctionnement de celui-ci.

    Amos
    Non du satellite exploit par Isral, 4 Ouest et qui dessert, pour l'Europe, particulirement la Hongrie.

    Antenne parabolique
    Voir Parabole.

    Antenne plate
    Antenne utilisant une srie de mini-capteurs sensibles, raccords entre eux et disposs sur une surface plane et carre. Plus discrte, elle est souvent plus onreuse que la parabolique.

    AOR
    Abrviation anglaise d'Atlantic Ocean Region, qui dsigne une des zones de couverture des satellites Intelsat, sur la rgion de l'Atlantique-Nord.

    Arabsat
    Organisation arabe de tlcommunication par satellite dont le sige est Riyad en Arabie Saoudite. Elle exploite actuellement trois satellites, Arabast 2A 26 Est, dont les programmes sont diffuss en bande C et KU, Arabesat 2B 31 Est, diffusant en bande C, et le petit dernier Arabsat 3A, en bande KU.

    Artefacts
    Effets visibles indsirables dans l'image produits par des erreurs dans le traitement du signal vido numrique ou par des interfrences/bruits dans les circuits analogiques. Les artefacts les plus communs dans les images analogiques sont les tranes sur les bords et les images fantmes tandis que bruit, ombres bouches et effet de halo se retrouvent dans les images numriques.

    Astra
    Nom des satellites exploits par la SES (Socit Europenne des satellites), dont le sige est Betzdorf, au Luxembourg. Pas moins de huit satellites sont actuellement "copositionns" 19,2 Est, alliant diffusion analogique et numrique. La SES exploite une deuxime position orbitale 28,2 Est, pour le march britannique.

    ATM
    Abrviation de l'expression anglaise Asynchronous Transfert Mode. Protocole de communication haute vitesse, cre pour le transport de donnes et d'informations multimdia (image vido, son).

    Attnuation
    Exprime en dcibels (dB), c'est l'inverse du gain, l'oppos du rapport entre la grandeur d'entre (tension ou courant) et celle de sortie dans un montage lctronique, soit la mesure d'affaiblissement d'un signal.

    Auto-Focus (ou Auto-Tracking)
    Expression d'origine anglaise. Dispositif permettant une antenne de rester pointe automatiquement sur un satellite, sans avoir oprer de rglages successifs et d'ajustements, du fait du changement de position dans le ciel ou du mouvement ventuel de l'antenne. Les plus perfectionnes peuvent tre utilises bord de navires ou de certains vhicules en dplacement. La traduction littrale serait "suivi automatique".

    Auto-Tuning
    Voir balayage.

    Autoroutes de l'information
    Concept consistant confondre sur un mme systme de communication (cble ou satellite) toutes les transmissions d'images, de sons ou de textes. Les autoroutes de l'information sont destines permettre une interactivit permanente entre les metteurs et les rcepteurs.

    Azimut (AZ)
    Donne exprime en degrs. Elle concerne la position d'un satellite par rapport au Sud, en partant du principe que le sud magntique, repr par le mridien 0, dit de Greenwich, reprsente 0. Par extension, le terme s'applique la monture d'antenne, permettant la parabole de se dplacer dans les plans horizontaux (azimut) et verticaux (lvation ou site). Selon les rgions, les rglages de ces paramtres varient.


    A SUIVRE DEMAIN ....( B )...

    LG
    La connaissance, c'est partager le savoir qui nous fait grandir.
    POUR UPLODER C'EST ICI:
    http://www.zshare.net/

  2. #2
    super cool ton truc mec et interressant en plus
    merci continue
    saha aidkoum a tous !!!
    Starstat 1400D
    Un petit thanks ca fait pas de mal

  3. #3

    ............( B )............


    B Mac
    Version, issue du systme de diffusion de la famille Mac (Multiplexed Analogue Components), qui a t l'une des premires tre dveloppe, avec le A et le C. Aujourd'hui, elle est utilise pour les liaisons professionnelles entre les organismes de tlvision Elle permet de vhiculer des signaux audio et vido de haute qualit. Aucune chane destine au public n'utilise cette version du standard de diffusion Mac, par ailleurs en voie d'avandon, au profit du numrique.

    Baladodiffusion
    Le Podcasting , ou comme le disent les canadiens la Baladodiffusion est l’utilisation des fichiers MP3 par les radios afin de mettre disposition des auditeurs un moyen souple et de qualit pour couter la radio en diffr sur un ordinateur fixe ou portable ainsi que sur tous les baladeurs informatiques que sont les Ipod ou autres , capables de stocker des fichiers MP3.

    Balayage
    Auto-tuning ou scan en anglais. Dans le vocabulaire relatif aux rcepteurs satellite, utilis pour dsigner le dispositif lectronique, qui, lors de la recherche et de la mmorisation des canaux diffuss sur un satellite, permet de trouver automatiquement les principaux canaux capts, soit, sur un satellite, par balayage des frquences, soit sur l'ensemble des satellites, par un balayage de l'arc des satellites, puis des frquences de chacun des satellites.

    Balayage 100 Hz
    Technologie applique aux tubes cathodiques permettant d'afficher 2 fois plus de trame, afin de supprimer le scintillement de l'cran et diminuer la fatigue visuelle. Sur un tlviseur non quip le balayage est de 50 Hz.

    Balayage entrelac
    Mthode d'entrelacement des lignes qui balaye l'image en, (1 image=2 trames) utilis par les standards TV (PAL,SECAM,NTSC) et certains formats TVHD. Le PAL/SECAM est quivalent 625 lignes par images, ce qui est quivalent 2 X312,5 lignes par trame. Le NTSC est quivalent 525 lignes par image, ce qui est quivalent 2 X 262,5 par trame. A l'inverse, les sources informatiques fonctionnent gnralement en mode non entrelac, c'est dire en blayage progressif (1 image = 1 trame)

    Balayage progressif
    Analyse en une seule "passe" de toutes les lignes d'une image video dans leur ordre numrique croissant. Utilis notamment pour les moniteurs informatiques, et sur les dernires gnrations de lecteur de DVD. Egalement appel "Progressive Scan", Il s'oppose au balayage de type "entrelac". voir "progressive scan"

    Balayage progressif et entrelac
    Balayage progressif ou Progressive scan : signal vido dont toutes les lignes composant l'image sont affiches les unes la suite des autres, de haut en bas et en un seul balayage. Ce signal vido, o les 480 lignes sont par consquent affiches de faon non entrelace* - autrement dit de faon progressive - est appel "signal 480p" (p pour progressive). Il rsulte de ce procd une image dont la dfinition est purement et simplement double : la frquence du signal vido passe alors de 15,5Khz 31Khz, ncessitant l'utilisation, soit d'un tlviseur compatible Haute dfinition disposant d'entres vido composante HD, soit un projecteur acceptant un doubleur de ligne. Pour sortir un tel signal vido progressif d'un lecteur de DVD, il est ncessaire d'utiliser sa sortie vido composante, autrement appele Y/U/V. Aux Etats-Unis, les deux systmes 720 p et 1080i de vido haute dfinition ont t retenus, ce dernier tant plutt destin la rception satellite. En Europe avec la chane Euro 1080 c'est le balayage 1080 i qui a t retenu. Le balayage progressif accrot la prcision de la vido puisque chaque image s'affiche d'un coup avec toutes ses lignes. On obtient une image plus prcise mais qui occasionne de lgres saccades lors de mouvements de camras trop brusques. En progressif, l'image est donc moins fluide. Pour signaler le mode progressif, les techniciens ajoutent la lettre "p" aprs le nombre de lignes.
    Pour la haute dfinition, on utilise aujourd'hui deux standards :
    • 720p : dsigne 1280x720 pixels en balayage progressif
    • 1080i : dsigne 1920x1080 pixels en balayage entrelac


    Balayage progressif


    Balayage entrelac

    Bande C
    Gamme de frquences comprises entre 3,7 et 4,2 GHz. La puissance d'mission, qui lui est gnralement associe, est relativement faible, en comparaison avec la bande KU par exemple. Elle ncessite donc des paraboles de grande taille pour sa rception et est particulirement dveloppe en Afrique.

    Bande DBS
    Gamme de frquences comprises entre 11,7 et 12,5 GHz, subdivision de la bande KU. Elle complte les bandes FSS et Tlcom.

    Bande de base
    Combinaison du signal vidocomposite et des signaux audio en un seul signal, brut, obtenu aprs dmodulation et avant correction. Le signal bande de base est dlivr sur une sortie spcifique du rcepteur satellite, afin de rpondre aux ncessits de certains types de dcodeurs ou dcrypteurs.

    Bande ECS
    Dsigne tort une subdivision de la bande KU couvrant les frquences 10,95 11,7 GHz, premire portion utilise en Europe pour la tlvision et la radio par satellite.

    Bande FSS
    Gamme de frquences comprises entre 10,7 11,7 GHz. Elle est une subdivision de la bande KU. Elle complte la bande DBS et la bande Tlcom.

    Bande Intermdiaire Satellite (BIS)
    Gamme de frquences exploite par le tuner satellite, aprs conversion par le LNB, allant de 950 2050, voire 2150 MHz. La BIS est souvent utilise dans la rception collective. On parle alors de Frquence intermdiaire ou FI (IF en anlais). Comment calculer la frquence d'entre du tuner satellite ( BIS), exprime en Mhz ( en gnral de 950 Mhz 2150 MHz) partir d'une frquence de diffusion satellite exprime en Ghz ? Il est indispensable de connatre la frquence exacte de l'oscillateur local du convertisseur utilis. Par exemple si il s'agit d'un convertisseur universel en bande Ku, il y a deux frquences pour les deux oscillateurs locaux utiliss : un pour la bande KU "basse" 9,750 Ghz, et l'autre pour la bande Ku "haute" 10,600 Ghz. Connaissant la frquence d'mission satellite, celle qui est publis dans nos "tableaux des satellites", il suffit de soustraire de cette frquence ( ex : 11,778 Ghz, pour Plante sur Astra) , la frquence de l'oscillateur local utilis pour la bande "haute" ( ex : 10,600 Ghz) et de supprimer la virgule...
    11,778 GHz- 10,600 GHz = 1,178 GHz = 1178 MHz

    Bande K
    Gamme de frquences comprenant plusieurs bandes, dont la bande KU et la bande KA.

    Bande KA
    Gamme de frquences notamment utilise pour la transmission de donnes. Elle doit par exemple tre exploite cette fin par Astra (20-30 GHz), car elle permet la voie de retour.

    Bande KU
    Gamme utilise pour la tlvision et la radio. Dans ce domaine, elle s'tend de 10,70 12,75 GHz. Cette bande est la plus rpandue en Europe, du fait de la petite taille des paraboles ncesaires sa rception. Elle se subdivise en sous-bandes, Tlcom, DBS et autres appellations. On parle plus gnralement aujourd'hui de bandes basses (10,70 11,70 GHz) et haute (11,70 12,75 GHz).

    Bande L
    Gamme de frquences ,entre 1,452 et 1,492 GHz, notamment utilise pour les communications mobiles . Son application comprend outre la radio numrique (DAB), la diffusion MMDS.

    Bande passante
    Voir largeur de bande.

    Bande passante audio
    La bande passante audio est la plage des frquences utilises par l'information sonore. Une information est qualifie de hi-fi lorsqu'elle utilise l'intgralit des frquences sonores de 20 Hertz 20000 Hertz. La bande passante utilise par le canal Surround cod dans les pistes stro en Dolby Surround n'est pas hi-fi. En effet elle utilise une bande passante de 1000 Hertz 7000 Hertz alors que celle utilise par les canaux Surround en Dolby Digital ou DTS est hi-fi, utilisant une bande passante de 20 Hertz 20000 Hertz. Un caisson de basses travaille gnralement sur une bande passante allant de 20 Hertz 200 Hertz.

    Bande passante vido
    Tout comme pour l'audio, la notion de dfinition vido peut aussi s'exprimer en frquence: on parle de bande passante vido. Supposons que l'on veuille obtenir 300 points visibles le long d'une ligne: il faut pour cela allumer et teindre 300 fois le spot le long de son parcours. Pour le standard PAL 625 lignes et 25 images seconde, cela donne: 300*625*25 = 4687500 allumages-extinctions ou encore une frquence de 4.7MHz. Pour le standard NTSC 525 lignes et 30 images secondes on obtient: 300*525*30 = 4725000 = 4.7MHz. On constate ainsi que les deux normes ont pratiquement la mme bande passante. Cela tient ce que les lignes sont de longueur trs voisines et renouveles des frquences trs proches (respectivement 15625Hz et 15750Hz). Deuxime constatation: une image de dfinition moyenne demande une bande passante de prs de 5MHz tandis que le son se contente de 20kHz. L'image video est donc trs gourmande.

    Bande S
    Type de frquence servant principalement pour les liaisons intercontinentales de tlcommunications.

    Bande Tlcom
    Gamme de frquences, comprise entre 12,5 12,7 GHz. Elle est une subdivision de la bande KU. Elle se trouve dans la partie haute de la portion de bande utilise en tlvision et radio.

    Bande X
    Gamme rserve un usage militaire (7-8 GHz).

    Bandwidth
    Voir Largeur de bande

    Base ou basique
    Voir Bouquet.

    Basse
    En rfrence l'orbite de certains satellites. Elle est gnralement circulaire. La position de ces satellites se situe quelques centaines de kilomtres d'altitude. Ils sont normalement destins la tlphonie mobile.

    Beam
    Mot anglais pour faisceau.

    BER
    Abrviation de l'expression anglaise Bit Error Rate. Taux d'erreur mesur la rception d'une transmission numrique, indiquant le niveau d'attnuation et/ou de perturbation de la puissance du signal. Il mesure le nombre d'erreurs par donnes reues. Sur mille donnes transmises par exemple, il peut y avoir une erreur. En moyenne, une mesure de la rception du signal au niveau de l'antenne procure un taux d'erreur de 10-5 (une erreur pour cent mille donnes transmises), voire 10-4 (une erreur pour dix mille informations envoyes). Pour obtenir un bon signal sur le rcepteur, la mesure idale est de 10-4, mais 10-3 (une erreur pour mille donnes transmises) est acceptable. La diffrence entre l'erreur mesure l'antenne et celle constate au rcepteur provient d'une attnuation normale et naturelle de la puissance du signal, due la distance parcourue pour aller de l'une l'autre. 10-3 est le seuil critique. Si, au rcepteur, le taux d'erreur est suprieur (10-2 par exemple, soit une information rrone pour cent transmises), la rception est dgrade. C'est cette valeur qu'apparat le rond rouge sur le Mediasat de Canal par exemple, pour indiquer un dfaut de rception. A 10-1 (une erreur pour dix informations transmises), c'est le carr rouge qui prend le relais. La cause des perturbations est multiple: mauvais pointage, accessoires inadapts, etc.

    BF
    Basses frquences. Par opposition HF, qui concerne l'mission, la BF concerne des signaux non moduls. Les signaux sonores vhiculs par les cbles d'une chane Hi-Fi par exemple, sont dits BF, de 20 20 000 Hz.

    Bird
    Mot anglais dsignant familirement un satellite. Le terme a t repris pour qualifier la nouvelle gnration de satellites Eutelsat, Hot Bird.

    BIS
    Voir Bande Intermdiaire Satellite (BIS).

    BISS
    Basic Interoperable Scrambling System ( BISS) : Norme de cryptage profesionelle

    Bitrate
    Voir Dbit binaire.

    BNC
    (Bayonnet Nut Connect) Connecteur avec crou baonnette.

    Boucle Locale
    La boucle locale est la partie de la ligne tlphonique (paires de cuivre) allant du rpartiteur de l'oprateur tlphonique jusqu' la prise tlphonique de l'abonn. Physiquement, il s'agit de tous les cbles urbains que l'on peut voir dans les rues, des cbles souterrains et mme de la paire de fils arrivant chez l'usager. En France, la boucle locale est la proprit de l'entreprise France Tlcom. Jusqu'en 2004, tous les abonns un service de tlphonie fixe ou d'un accs Internet de type ADSL devaient donc payer un abonnement France Tlcom, quel que soit leur oprateur. Mais dsormais, les frais d'accs la boucle locale peuvent tre pays directement France Tlcom par l'oprateur de l'abonn dans les zones dites dgroupes : on parle alors de dgroupage total. La boucle locale n'est pas ncessairement physique: par exemple la Boucle Locale Radio (BLR) permet de relier par ondes hertziennes les clients. Sur l'ensemble du territoire franais deux licences de BLR ont t attribues, France Tlcom tant exclu de cette attribution. Mais la frilosit des nouveaux oprateurs, qui prfrent le dgroupage, moins couteux en investissements, n'a pas donn cette technique le succs escompt.

    Bouquet
    On parle de package en anglais. En tlvision, dsigne un ensemble de chanes, diffuses et commercialises sous la mme bannire et dans un mme pays. Il se divise gnralement en bouquet de base ou basique, premier niveau d'accession aux programmes, comportant une dizaine, voire une vingtaine de chanes ou plus, et d'options thmatiques (cimna, sport, musique, etc.) ou de services (tlchargement, programmes la carte, etc.) ncessitant un paiement supplmentaire.

    Bruit
    En audio-vido. Elment pertubateurs affectant la qualit du signal, lors de son transport. Leur variation est fonction des caractristiques du matriel de rception et des conditions de transport. Ils se traduisent par du souffle et de la distorsion dans le son et un dcrochage de l'image, de la neige et des coupures de chrominance. En numrique, ils se caractrisent par une pixelisation de l'imagen des coupures et une dgradation du son. Voir aussi facteur.


    A SUIVRE ( C )

    LG
    La connaissance, c'est partager le savoir qui nous fait grandir.
    POUR UPLODER C'EST ICI:
    http://www.zshare.net/

  4. #4
    C
    voir : bande C

    C-Mac
    Voir Mac.

    CAF
    Contrle automatique de frquence. En anglais, Automatique Frequency Control ou AFC. Procd lctronique qui verrouille la syntonisation d'une frquence donne et maintient en permanence l'accord d'un rcepteur, afin d'viter un dcalage pouvant entraner une rception perturbe.

    Cage de Faraday
    C'est une enceinte ou cage mtallique qui permet d'isoler une portion d'espace contre l'influence des champs lectriques extrieurs. A l'intrieur de la cage, le champ lectrique est nul, mme si des charges sont places l'extrieur ou si la cage est relie un gnrateur lectrostatique. Une voiture carrosserie mtallique est une cage de Faraday qui protge ses occupants contre les dangers d'lectrocution provenant d'un contact extrieur ou d'une dcharge atmosphrique (foudre). Inversement si on introduit des charges l'intrieur d'une cage de Faraday mise la terre, le champ lectrique l'extrieur n'en sera pas perturb. Inconvnient: les ondes radio (lectro-magntiques) ne traversent pas les cages de Faraday, ce qui empche de faire fonctionner correctement, l'intrieur d'une automobile, des rcepteurs ou des metteurs (auto-radios, tlphones portables). On utilise alors une antenne de toit.

    Canal
    Portion de bande prcise, dans laquelle est transmis un signal spcifique. La largeur de bande d'un canal de tlvision est par exemple de 6 MHz aux tats-Unis et de 8 MHz en Europe sur le cble et en rception hertzienne. Sur les satellites, elle peut atteindre au total 27, voire 36 ou 72 MHz. ne pas confondre avec chane ou rpteur.

    Carrier
    Mot anglais utilis pour dsigner une porteuse, c'est--dire un vhicule radiolectrique. Il s'agit de l'onde module, qui transporte des informations.

    Carrier to Noise ratio (C/N)
    Voir Rapport Signal/Bruit (S/B).

    Cassegrain
    Type d'antenne parabolique prime focus, munie de deux rflecteurs : un principal, le plus grand, et un secondaire. Il existe une variante en offset, dite grgorienne.

    CATV
    Community Antenna Television. Expression anglaise dsignant une installation collective de rception satellite ou de tldistribution collective.

    CCIR et CCITT
    CCIR (Comit consultatif international des radiocommunications), CCITT (Comit consultatif international tlgraphique et tlphonique). Organismes techniques de l'Union internationale des tlcommunications (UIT). De nombreuses normes et standardisations utilisent ces sigles.

    Ceefax
    Voir Tltexte.

    Ceinture de Clarke
    C'est l'crivain Arthur Clarke qui a donn son nom ce terme astronomique et a dtermin mathmatiquement les donnes de l'orbite gostationnaire, o les satellites paraissent immobiles vus de la Terre. Cette expression dsigne donc l'espace gographique situ environ 36 000 km d'altitude (35 981 km exactement), o est positionn l'ensemble des satellites gostationnaires.

    CET
    Central European Time. La traduction littrale est heure d'Europe centrale. Elle se diffrencie en fait de l'heure britannique, base sur le mridien de Greenwich, le mridien de rfrence pour les fuseaux horaires. En t, CET = GMT + 2 heures. En hiver, CET = GMT + 1 heure.

    Chrominance
    Chroma (C). Ensemble des signaux qui dfinissent les couleurs d'une image partir des trois primaires le rouge, le vert et le bleu, par opposition la luminance (Y) qui ne concerne que les informations relatives l'image noire et blanc. Composante du signal vido, contenant les informations couleur qu'il est ncessaire d'ajouter une image monochrome, pour obtenir une image en couleur. Dans la transmission du signal, la luminance et la chrominance peuvent tre mlanges ou matrices, par exemple Pal, Scam, NTSC…, ou transmises spares, tel le D2 Mac. Des prises dites Y/C existent sur certains dmodulateurs satellite ou magntoscopes, qui restituent la luminance et la chrominance sparment pour assurer une meilleure fidlit vido.

    Cinch
    voir RCA.

    Cinma chez soi
    Voir home theater.

    Circuit intgr
    Composant comprenant divers lments sur un mme support ou socle.

    Clair
    Se dit d'un signal audio ou vido qui n'est pas crypt, cod ou brouill et dont la rception est accs libre et autoris.

    Clamp
    Provient de l'anglais clamp, qui signifie verrouiller. Se dit d'un signal align sur une rfrence donne, ce qui, par exemple en vido, empche les variations du niveau de noir.

    Clics
    Petits points noirs (sur fond clair) ou blancs (sur fond fonc) apparaissant sur l'image analogique, qui rsultent de la mauvaise qualit du signal en rception. Ils peuvent apparatre ponctuellement par exemple en cas de fortes pluies ou de neige. Sur certains satellites ou sur certains canaux d'un mme satellite, ces clics peuvent apparatre ou tre permanents, en fonction du niveau du signal mis.

    Coaxial
    Utilis dans l'expression cble coaxial. Il est compos d'un fil conducteur principal et central isol (point chaud), d'une tresse, ou blindage, galement conductrice (masse), qui forme une gaine pour le premier conducteur et qui est protge par un isolant. Ce cble est utilis pour transmettre des signaux hautes frquences. Il relie la parabole au dmodulateur et ressemble du cble d'antenne traditionnel, mais est bien plus performant que ce dernier. L'impdance du coaxial satellite est gnralement de 75 ohms.

    Codage
    Ou Encodage. Action d'appliquer un code, pour transformer des informations lectroniques, en vue de faciliter leur traitement ou leur transmission. Le codage peut tre analogique ou numrique. Par exemple, le Mac et le Mpeg sont des procds de codages. ne pas confondre avec le contrle d'accs, cryptage ou brouillage.

    Code secret
    Code gnralement quatre chiffres, utilis sur certains rcepteurs pour limiter l'accs des menus particuliers de contrle ou de configuration.

    COFDM
    COFDM = Coded Orthogonal Frequency Division Multiplex. COFDM est un procd de modulation numrique des signaux qui associe l'OFDM (Orthogonal Frequency Division Multiplexing) et un codage de canal. Le principe de l'OFDM consiste diviser le canal en sous-canaux et effectuer une transmission sur chacun d'eux. Cette mthode permet de corriger des multitrajets longs mais ne suffit pas si ces multitrajets sont forts, certaines frquences (donc certains sous-canaux) peuvent alors tre trs fortement attnus. Si en plus le rcepteur est fixe, comme c'est le cas par exemple pour la tlvision terrestre, ces interfrences vont se prolonger rendant impossible l'utilisation des sous-canaux concerns.Afin de rsoudre ce problme, COFDM utilise un codage correcteur d'erreur associ un entrelacement entre frquences. On parvient ainsi se rapprocher des performances d'un canal sans cho. Cette mthode est employe notamment par la norme DVB-T utilise en France pour la Tlvision numrique terrestre.

    Composantes ( signal en )
    En vido, lments du signal. Dans la transmission en composantes, les signaux RVB ou la luminance (Y) et chrominance (C) sont vhiculs sparment.Dans le signal en composantes, la luminance, Y et la chrominance, C sont spars. De plus la chrominance est elle re-spare, code en deux signaux distincts U et V. Le signal composante est donc dnomm YUV ou encore Y B-Y C-Y. Il circule dans trois cbles spars et utilise une connectique Cinch ou BNC. YUV : Autre dnomination utilise pour le signal composante. Y B-Y C-Y : Autre dnomination utilise pour le signal composante.

    Composite
    En vido, signal qui regroupe les composantes.

    Compression
    Procd lectronique permettant de limiter certains paramtres d’un signal. En mode audio analogique et particulirement pour la stro, les sous-porteuses sont souvent soumises ce type de traitement, afin de limiter l’excursion, c’est--dire la place occupe sur une porteuse. Cette compression est parfois complmentaire d’un autre traitement lectronique, comme la praccentuation.

    Compression statistique
    Procd permettant de rpartir l'intrieur d'un mme dbit la quantit d'informations alloues chaque chane. Ainsi, ce dbit variable, pour chaque chane, en fonction de ses besoins, permet d'accrotre de 30 % la qualit ou la quantit d'informations des canaux. Le procd d'optimisation des dbits passe donc par une rduction du volume de bits normalement utiliss pour la transmission des diffrents signaux, habituellement en dbits fixes. Grce ce systme, le dbit s'adapte la complexit de l'image. Aprs numrisation ou chantillonnage, on supprime ou on compacte les donnes inutiles ou les moins significatives du ou des signaux d'origine, redondantes ou non perceptibles l'œil nu. Grce de savantes procdures de calcul, on peut parvenir comprimer un signal jusqu'au centime de sa valeur d'origine, ce qui permet d'en diffuser un grand nombre, l o un seul pouvait tre transmis. En tlvision, et surtout par satellite, le procd le plus utilis est le Mpeg 2. Associ la norme europenne de diffusion DVB, il permet de vhiculer jusqu' 4, 6, 8, voire mme 12 chanes, l o une seule chane analogique occupait la frquence auparavant. Avec la compression statistique ou dynamique, on peut accrotre le nombre de chanes ou amliorer la qualit des images, grce l'augmentation du dbit allou chacune. En fait, la place occupe par une chane est optimise. Chaque flux s'adaptera en fonction de ses besoins. Avec cette compression amliore, qualit identique, dix chanes peuvent ainsi tre transmises l o sept l'taient auparavant sur un mme rpteur. Ainsi, la capacit d'un seul satellite peut aller jusqu' plusieurs centaines de chanes de tlvision et plus d'un millier de canaux audio.

    Connecteur F
    Voir Fiche F.

    Contre-polarisation
    Cross-polar en anglais. On dsigne par contre-polarisation, la polarisation inverse de celle reue. Si l'mission est en horizontal, elle ne doit pas tre perturbe par une polarisation verticale adjacente. Ces perturbations ont des effets pervers au niveau de la table de corrlation d'erreurs et conduisent une image dfectueuse, qui peut se pixeliser, se figer ou disparatre compltement. Elles affectent aussi le son. Chaque antenne possde une valeur, exprime en dB, qui indique la protection qu'elle procure contre la contre-polarisation. Ces problmes rencontrs pourraient tre surmonts, en amliorant le taux de compression et en augmentant la redondance de l'information. Voir FEC.

    Contrle d'accs
    Systme de cryptage mis en place volontairement, pour empcher les personnes non autorises d'accder certaines chanes de tlvision ou de radio. L'accs aux programmes crypts s'effectue par abonnement, par commande pralable ou par achat instantan, bien souvent grce des cartes ou cls puce (microprocesseur). Le contrle d’accs ou accs conditionnel (Conditional Access) est toute mesure technique et/ou dispositif qui fait dpendre l’accs un service protg et sous une forme comprhensible, d’une autorisation individuelle pralable. A cette fin, le flux de donnes estcrypt du ct de l’metteur, opration qui peut se prsenter diffrents niveaux. C’est d’une part tout le flux de donnes transport qui peut tre crypt, mais le cryptage peut aussi se faire au niveau du Packeted Elementary Stream. Les rcepteurs numriques doivent contenir des donnes spciales de contrle pour le dcryptage. La notion de systme CA(CAS) ne caractrise pas seulement la procdure technique du cryptage en tant que tel,mais aussi les services administratifs lis l’accs conditionnel, savoir la rception des demandes des abonns, la gestion des abonnements ainsi que le contrle de l’autorisation.

    Contrle parental
    Permet aux adultes de contrler, et ventuellement d'empcher, l'accs de certains types de programmes un auditoire sensible (enfants, adolescents...). Un programme sous contrle ne peut tre accessible qu'au moyen d'un code secret.

    Convertisseur de frquence
    Rattach la parabole. LNA complt par un circuit lectronique qui transforme une frquence en une autre. Grce son oscillateur local, dont la frquence varie selon les diffrents types, le convertisseur satellite transfre, dans la gamme allant de 950 2150 MHz, appele BIS, directement exploitable par le tuner du rcepteur, les signaux mis en GigaHertz par le satellite ( 10.7 12.75 GHz ). Il permet ainsi une plus grande souplesse de traitement et de transport. Il existe plusieurs types de convertisseurs qui sont mme de traiter les hyperfrquences (Full band, triple bande, Marconi, Universel…). Ils ont pour nom LNB ou LNC. LNA + LNC = LNB

    Copositionner
    Envoyer deux ou plusieurs satellites sur une mme position orbitale, dans un espace reprsentant un cube d'environ 150 km de ct. Leur exploitation commerciale s'en trouve facilite, car cela permet de recevoir avec une seule parabole les chanes de plusieurs satellites et ainsi d'enrichir l'offre en programmes, sans avoir opter pour un matriel plus complexe.

    Corotor
    Support permettant de relier trois ttes diffrentes pour la rception sur des paraboles de grande taille des bandes KU, C et S. Il est compos d'une source, d'un polariseur mcanique et d'un point de fixation.

    Coupleur
    Circuit ou connecteur, qui permet de vhiculer simultanment deux signaux radiolectriques sur un seul cble.

    Coupleur orthomode
    Voir orthomode.

    Couverture
    Footprint en anglais, qui signifie empreinte. Zone gographique couverte, ou arrose, par le ou les signaux d'un satellite. La couverture d'exploitation dpend directement de la puissance d'mission du satellite, ainsi que de la direction et du type d'antenne d'mission. L'intensit du signal reu au sol s'exprime en dBW. Thoriquement, plus la valeur en dBW est leve, plus la rception est bonne. Les oprateurs de satellites tablissent une cartographie pour illustrer les zones de couvertures satellitaires.

    CPRM
    CPRM et un systme de protection contre la copie qui embrouille l’enregistrement des missions dont une copie unique est autorise. CPRM est l’abrviation de Content Protection for Recordable Media. Un appareil enregistreur "compatible CPRM", veut dire que vous pouvez enregistrer les missions de tlvision dont une copie unique est autorise mais que vous ne pouvez pas effectuer une copie de l’enregistrement ralis. Les enregistrements CPRM ne peuvent tre gravs qu’en mode VR, sur des disques DVD-RW, compatibles CPRM. Les gravures sur DVD rpondant aux caractristiques du systme CPRM ne sont lisibles que sur les appareils explicitement compatibles avec ce systme CPRM.

    Cristaux liquides (crans )
    Les cristaux liquides sont des substances qui possdent, dans un intervalle de tempratures, les proprits optiques des cristaux mais la fluidit des liquides.Les molcules des cristaux liquides possdent la proprit de s'orienter sous l'effet d'un champ lectrique ou magntique. On parle aussi de matrices pour les crans cristaux liquides : matrice active et matrice passive. Chaque pixel est command par un transistor dans les premires, tandis que dans les deuximes, le pixel est command par des fils. Les matrices actives ont un meilleur contraste et un angle de visibilit plus grand, mais cotent plus cher car si un transistor est mauvais, tout est jeter (il y a donc plus de dchet lors de la fabrication).

    CRT
    Sigle signifiant Cathodic Ray Tube. Il dsigne le tube cathodique quipant les tlviseurs et les moniteurs informatiques. A l'intrieur du tube, un canon produit un faisceau d'lectrons, lequel balaye une surface plane dans le but de produire une image.

    Cryptoworks
    Contrle d'accs utilis en numrique et dvelopp par Philips.



    LG
    La connaissance, c'est partager le savoir qui nous fait grandir.
    POUR UPLODER C'EST ICI:
    http://www.zshare.net/

  5. #5
    hello !!

    super ton dico,en existera t il une "integrale" a telecharger

    en tout cas,super meri

    pat

  6. #6

    ...............D...........
    D Mac
    Cousin du D2 Mac, avec un dbit numrique accru. Ce procd a t pratiquement abandonn, au profit du D2 Mac. Ce systme tait utilis par exemple par BSB en 1989 sur le satellite Marco Polo. Certaines chanes nordiques l'utilisent encore.

    D2 Mac
    Duobinary Digital-Multiplex Analog Components. Systme de codage des signaux audio et vido utilisant la technique de multiplexage analogique des composants. Les paquets luminance chrominance et audio sont multiplexs. C'est le systme Mac le plus utilis encore aujourd'hui, mme s'il est en voie d'abandon, notamment en France. Seul le march nordique continue l'exploiter de manire intensive avec le contrle d'accs Eurocrypt.

    DAB
    DAB (Digital Audio Broadcasting). Systme de radiodiffusion sonore permettant la diffusion d'une dizaine de programmes dans une bande de 1 MHz, en utilisant un trs grand nombre d'ondes porteuses modules par des signaux numriques. Permet une bonne protection contre les brouillages, une bonne qualit d'coute et la transmission et l'affichage de diffrentes donnes messages de 32 caractres maximum (exemples : titre et interprte d'une chanson, liste des htels ou parkings de la ville, mto) ou images (pochette du disque diffus, spot publicitaire, logo de la station). Des programmes page (avec carte puces ou autres) sont possibles. metteurs : frquence de 1,5 gigahertz (bande L), dbit d'environ 200 kilobits par seconde. Contrairement la FM, chaque oprateur ne dispose pas de sa propre frquence : les metteurs diffusent des " blocs " de 5 9 programmes, ce qui suppose une entente entre les oprateurs. Rception : rcepteur fixe ou mobile ncessitant un modulateur, d'o un cot prvu lev ; commercialisation depuis l'automne 1998. La norme europenne DAB ne en 1991 dans le cadre du projet Eureka 147 (lanc 1986) a abouti la plate-forme EuroDAB (confrence des frquences de Wiesbaden en 1995) devenue internationale : WorldDAB en 1996. 3 bouquets autoriss par le CSA (Conseil suprieur de l'audiovisuel) diffusent sur Paris 16 programmes audionumriques. 1er semestre 1998 : dmarrage des missions en DAB sur Lyon, Marseille, Toulouse et Nantes. Dbut 1999 : Bordeaux, Grenoble, Nice, Lille, Strasbourg. Fin 1999 (prv.) : Havre, Rouen, Caen, Metz, Nancy, Lyon, Clermont-Ferrand, St-Etienne, Montpellier, Toulon, Tours, Orlans, Rennes et Brest. Auditeurs potentiels : (est. fin 1998) : 15 millions.

    DB
    Abrviation pour dcibel.

    DBS
    Direct Broadcasting Satellite. Cette expression anglaise pourrait tre traduite par satellite de tldiffusion directe. Elle concernait initialement les satellites utilisant, en bande KU, des tubes d'mission de trs forte puissance, tels TDF, TV Sat, Hispasat et Tele X. DBS dsigne aussi aujourd'hui la portion de bande KU comprise entre 11,7 et 12,5 GHz, et ce, quel que soit le type de satellite utilis. On parle de bande DBS.

    DBW
    Voir couverture.

    Dbit binaire
    En numrique, nombre de bits transmis par seconde. Mesure du nombre de bits dcrivant chaque son dans un fichier audio. Un faible dbit binaire gnrera des fichiers plus petits et de moins bonne qualit, tandis qu'un dbit binaire lev offrira une meilleure qualit et des fichiers plus volumineux. Le dbit binaire standard est de 128 kbit/s.

    Dbit descendant
    Il s'agit de la vitesse laquelle votre ordinateur sera capable de recevoir des informations depuis internet. Les dbits sont exprims en "Mbits", 8 Mbits/s tant l'quivalent de 1 Mo/s. Avec une telle connexion, un fichier de 100 Mo se tlcharge en 2 minutes. Un dbit descendant lev permet de tlcharger rapidement des fichiers, de mieux profiter de la vido et de la musique sur internet. Et, d'une faon gnrale, de moins attendre.

    Dbit montant
    Il s'agit de la vitesse laquelle votre ordinateur sera capable d'envoyer des informations vers internet. Les dbits sont exprims en "Kbits", soit 1024 fois moins que le "Mbits" du dbit descendant. Un dbit montant lev permet d'envoyer des fichiers rapidement, ou de mieux profiter de la vidophonie (webcams interposes).

    Dcibel
    Unit, de symbole dB, qui sert exprimer le rapport de deux grandeurs de mme nature dans une chelle logarithmique. On utilise cette unit pour exprimer les gains des amplificateurs (basse frquence audio, vido et metteurs), les attnuations, ou encore comparer et mesurer les puissances sonores ou la qualit de certains signaux analogiques. En satellite, il sert exprimer la performance des convertisseurs pour la bande KU. Un bon convertisseur possde une temprature infrieure 1 dB.

    Dclinaison
    Concerne initialement l'angle form par la position d'un point et le plan quatorial. Par extension, ce terme dsigne l'angle form par l'axe polaire d'une monture et la surface rflchissante d'une parabole.

    Dcodeur
    Appareil restituant un signal d'origine tel qu'il est avant son encodage. Dans sa signification premire, le dcodeur concerne les standards de transmission, le Mac ou encore le Mpeg. Par extension, il dsigne galement les contrles d'accs, Cryptoworks, Irdeto, Mediaguard, Viaccess, Eurocrypt, Videocrypt, Nagravision, etc. Il existe autant de types de dcodeurs que de natures d'embrouillage.

    Dgroupage
    Il s’agit du dgroupage de la boucle locale : France Telecom, qui possde l’intgralit du rseau tlphonique, a pour obligation de louer aux oprations concurrents son rseau, de la prise tlphonique du client jusqu’au rpartiteur (le NRA). L’oprateur historique doit galement mettre disposition dans ce rpartiteur une salle spciale ou les oprateurs concurrents pourront installer leur propre matriel, ce qui leur permet donc techniquement de contrler le fonctionnement de la ligne. C’est la raison pour laquelle France Telecom ne peut rsoudre un problme technique li au dgroupage, sauf s’il est en rapport avec la boucle locale. Les fournisseurs d'accs ont ainsi les mains plus libres et proposent gnralement des forfaits plus attrayants en zont dgroupes. Pour savoir si votre ligne est en zone dgroupe, vous pouvez utiliser le servide du site Degrouptest.com.

    Dgroupage total
    La paire de cuivre qui relie votre prise tlphonique au rpartiteur permet d’accueillir 2 types de flux : des frquences basses pour la tlphonie et des frquences hautes pour l’accs ADSL. L’oprateur qui propose un accs dgroup peut n’utiliser que la frquence haute et laisser la basse France Telecom : dans ce cas l, vous payez toujours votre abonnement tlphonique auprs de FT. Mais l’oprateur peut dcider d’utiliser toutes les frquences de la ligne et il y a alors dgroupage total : tout est gr par votre oprateur, il n’y a donc plus d’abonnement payer auprs de France Telecom.

    Dmodulateur
    Aussi appel rcepteur ou par extension tuner satellite. Cet appareil peut recevoir un signal modul en hautes frquences et le transformer en informations basses frquences. En rception satellite, il permet l'obtention des signaux audio, vido et donnes vhiculs par une onde porteuse, afin de les restituer via les circuits du tlviseur, de la chane Hi-Fi, voire d'un ordinateur ou d'une console de jeux.

    Drive
    Dans le jargon satellitaire, dsigne le dplacement spatial d'un satellite par rapport son orbite nominale, qui ncessite une correction de trajectoire par les contrleurs au sol. Une drive peut aller de quelques centaines de mtres (presque sans effets au sol) jusqu' plusieurs dizaines de kilomtres. Un satellite gostationnaire peut driver dans un cube de 150 km de ct sans consquences notables pour la rception.

    Dsaccentuation audio/vido
    De-emphasis en anglais. Procd lectronique de filtrage ayant pour objet, lors d'une transmission, d'obtenir un rapport signal/bruit le meilleur possible, en relevant le niveau de certaines frquences. A l'mission, le signal doit tre praccentu selon certaines normes codifies, telles que pour le son 50s ou 75s par exemple. Le rcepteur utilis doit intgrer ces normes pour la rception, afin de dsaccentuer les signaux et ainsi de baisser le niveau des frquences. En son, on cite aussi le J17 comme norme de dsaccentuation. Ces normes sont incompatibles entre elles.

    Dviation
    Voir excursion vido.

    DHCP
    DHCP signifie Dynamic Host Configuration Protocol. Il s'agit d'un protocole qui permet un ordinateur qui se connecte sur un rseau d'obtenir dynamiquement (c'est--dire sans intervention particulire) sa configuration (principalement, sa configuration rseau). Vous n'avez qu' spcifier l'ordinateur de se trouver une adresse IP tout seul par DHCP. Le but principal tant la simplification de l'administration d'un rseau. Le protocole DHCP sert principalement distribuer des adresses IP sur un rseau, mais il a t conu au dpart comme complment au protocole BOOTP (Bootstrap Protocol) qui est utilis par exemple lorsque l'on installe une machine travers un rseau (BOOTP est utilis en troite collaboration avec un serveur TFTP sur lequel le client va trouver les fichiers charger et copier sur le disque dur). Un serveur DHCP peut renvoyer des paramtres BOOTP ou de configuration propres un hte donn.

    Digital
    Terme anglais utilis pour numrique en franais. On parle aussi improprement de digitalisation au lieu de numrisation et de digitaliseur.

    Discret
    Procd d'embrouillage utilis autrefois par Canal+ et encore aujourd'hui de temps en temps par la Rai (version 11 et 12).

    DiSEqC
    Protocole de standardisation des commandes et dialogues entre les diffrents lments d'un systme de rception satellite. Ce Digital Satellite Equipment Control (DiSEqC), que l'on pourrait traduire par contrle numrique de l'quipement satellite, a t labor par Eutelsat. Son principe est fond sur un bus informatique de communication vhicul par le cble coaxial. Il peut remplir plusieurs fonctions, qui dpendant de la version utilise : de la plus simple, mini-DiSEqC, pour commuter entre deux LNB, la plus labore 2.1, pour une communication plus complexe. De nombreux rcepteurs analogiques ou terminaux numriques sont quips de ce protocole. Voici les niveaux principaux : Mini-DiSEqC ou Tone burst (= Impulsion de tonalit) = ensemble de commandes pour excuter la commutation entre 2 ttes LNB au maximum. [En effet le "tone burst" est hors du standard DiSEqC, mais il est compatible avec DiSEqC 1.0]. DiSEqC 1.0 = ensemble de commandes pour excuter la commutation parmi 4 ttes LNB au maximum. DiSEqC 1.1 = ensemble de commandes pour excuter la commutation, en cascade (= rptition DiSEqC), parmi 16 ttes LNB au maximum. DiSEqC 1.2 = ensemble de commandes pour la gestion d'un systme motoris (fonction positionneur d'antenne). Toutes les commandes DiSEqC sont envoyes, par le dmodulateur, sur le cble coaxial. Chaque niveau DiSEqC incorpore tous les niveaux DiSEqC infrieurs. Autrement dit: - si votre dmodulateur est DiSEqC 1.2-compatible, il est aussi capable d'engendrer toutes les commandes comprises en DiSEqC 1.1, DiSEqC 1.0 et Mini-DiSEqC; - si votre dmodulateur est DiSEqC 1.1-compatible, il est aussi capable d'engendrer toutes les commandes comprises en DiSEqC 1.0 et Mini-DiSEqC. Mais il ne peut pas grer un systme motoris, car il ne dispose pas des commandes DiSEqC 1.2.

    DLP
    Digital Light Processing = Traitement numrique de la lumire: Technique o l'image affiche est produite par un ensemble de micro miroirs dynamiques form sur une plaquette, chacun pouvant reflter la lumire source pour former un pixel sur l'cran. Chaque micro miroir contrle le niveau de lumire transmis l'cran pour le pixel. La rsolution est dfinie par la taille de la plaquette de micro miroirs. Cette technique est utilise par certains crans et projecteurs HD de haute gamme. C'est un procd dvelopp par Texas Instrument pour reproduire une image de haute qualit. Il est bas sur les mouvements d'une multitude de micromiroirs qui rflchissent, plus ou moins, la lumire pour reconstituer le dtail et les valeurs de contraste d'une image, travers l'objectif d'un vido ou d'un rtroprojecteur. La couleur est restitue par une roue codeuse qui comprend plusieurs segments rouge, bleu et vert et tourne entre la lampe et la matrice vitesse synchronise. Le nombre de miroirs dtermine la rsolution de l'image. Une nouvelle gnration de DLP, constitu de trois matrices pour les trois couleurs primaires, permet de se passer de la roue codeuse sur certains vidoprojecteurs de trs haut de gamme.

    DNR
    Abrviation de l'expression anglaise Dynamic Noise Reduction. C'est un circuit de filtrage du son, qui modifie artificiellement le rendu sonore, en attnuant certains sons et en amliorant le rapport signal/bruit.

    Dolby Digital (ou Dolby AC3)
    Ce procd permet d’entendre les dialogues au centre de l’image, grce une enceinte centrale, et les ambiances (effets Surround), avec des baffles disposes l’arrire du tlspectateur, en plus de celles l'avant droite et gauche. Il intgre une voie pour le caisson de basses (enceinte pour les sons les plus graves) et se diffrencie du Dolby Pro-Logic, car les voies arrire sont en stro. Il ncessite bien sr un dcodeur pour recrer cette ambiance, soit intgr un amplificateur audio-vido, soit reli celui-ci, soit encore inclus dans le tlviseur. On trouve le Dolby Digital sur les DVD ou certaines Laserdiscs et certaines chanes satellite l'utilisent progressivement, la chane allemande Pro Sieben ayant t la pionnire (septembre 99). Pour restituer le Dolby Digital contenu dans ces signaux satellite, les terminaux numriques doivent tre quips de sortie audio numrique.

    Dolby Digital ou AC 3
    Dolby AC3 ou Dolby Digital. Lanc en 1987, il est certainement le systme le plus utilis de nos jours notamment pour le home-cinma. Il s'agit d'un systme de codage numrique avec compression de donnes audio permettant de placer 6 pistes. Au contraire du ProLogic, les pistes ne sont pas matrices mais "discrtes" ou indpendantes. La compression est de 10 pour 1, c'est actuellement le signal le plus compress pour la reproduction du son au cinma. La principale diffrence entre le Dolby Pro Logic (classique) et L'AC3 consiste en une meilleure sparation des canaux surround pour L'AC3 pour autant que le support du film soit numrique . L'avantage du Dolby Digital est qu'il reste compatible avec le Dolby Pro Logic. Le terme AC3 est de plus en plus remplac par le terme Digital. Anciennement appel Dolby AC3.

    Dolby Pro-Logic
    Ce procd permet d’entendre les dialogues au centre de l’image, grce une enceinte centrale, et les ambiances (effets Surround), avec des baffles disposes l’arrire du tlspectateur (une seule voie), en plus de celles l'avant droite et gauche. Il y a 4 sources audio (droite/gauche/centre/arrire) transporter sur seulement 2 canaux (gauche/droite) . Pour cela on attenue le signal du centre de 3dB puis on le lemlange avec les signauxx droite et avec gauche. Le signal arrire lui est dphas de +90 puis melang avec le signal droite et dphas de -90 puis melang avec le signal gauche. On obtient deux signaux diffuss sur 2 voies qui restent compatible mono et stro. A la rception le dcodeur Dolby Surround extrait le signal arrire et le signal du centre des signaux gauche et droite . Pour tre restitu le son Dolby Pro Logic ncessite bien sr un dcodeur soit intgr un amplificateur audio-vido, soit reli celui-ci, soit encore inclus dans le tlviseur. Le Dolby Pro-Logic se distingue du Dolby Digital (ou Dolby AC3), car les voies arrire sont en mono et le systme n'intgre pas de voie spcifique pour le caisson de basses (enceinte pour les sons les plus graves). Le terme utilis pour le codage des programmes ( la production) exploitables par les amplis Dolby Pro-Logic est Dolby Stro. La quasi-totalit des films en stro sont cods en Dolby Stro depuis plus de quinze ans. C'est galement le cas de seulement quelques retransmissions sportives, tlfilms et missions, notamment musicales.

    Double source
    Terme utilis en rfrence au systme de rception. Une unique parabole est quipe de deux convertisseurs, capables de recevoir deux positions satellite.

    Downconverter
    Ce terme anglais dsigne un circuit lectronique, qui permet d'abaisser la frquence d'un signal haute frquence. Ils sont de trois types en rception satellite, simple, double et groupe.

    Downlink
    Voir liaison descendante.

    DRM
    Sigle signifiant gestion des droits numriques. Technologie scurise qui permet au dtenteur des droits d'auteur d'un objet soumis la proprit intellectuelle (comme un fichier audio, vido ou texte) de spcifier ce qu'un utilisateur est en droit d'en faire. En gnral, elle est utilise pour proposer des tlchargements sans craindre que l'utilisateur ne distribue librement le fichier sur le web.

    DSLAM
    Le DSL Access Multiplexer est un quipement situ dans les NRA et qui fait la jonction entre votre ligne tlphonique et la ligne trs haut dbit qui permettra tous les abonns raccords d’accder internet. Il s’agit souvent d’une ligne trs haut dbit, de type fibre optique. Rcemment, des DSLAM v2 sont apparus sous la houlette de Free : il s’agit de DSLAM pouvant accueillir bien plus d’abonns la fois que les DSLAM classiques (plus de 1000 contre 384), et permettant de profiter de la technologie ADSL 2+.

    DSP
    Digital Sound Processing. Cette expression anglaise se rfre un systme qui permet de recrer artificiellement des effets spciaux sonores. Des circuits numriques, exploits sur une chane Hi-Fi, permettent de recrer chez soi l’ambiance d’un stade, d’une salle de concert ou encore d’une glise… On trouve ces modes DSP dans les amplificateurs audio vido multicanaux.

    DTS
    C'est le concurrent direct du Dolby Digital. Comme lui, il s'agit d'un systme de compression de donnes numriques appliqu un message 5.1 de haute qualit. Certains le considrent de meilleure qualit que le Dolby Digital, grce un taux de compression moins lev qui respecterait mieux le message original. Un certains nombre de disques musicaux ont d'ailleurs t enregistrs sur CD grce ce procd. Il est noter qu'avec l'volution constante du Dolby Digital et du DTS, il n'est pas toujours facile de faire la diffrence entre les deux systmes et que l'on pourra prfrer tantt l'un, tantt l'autre en fonction des prfrences des ingnieurs du son responsables du mixage original.

    DVB
    Digital Video Broadcasting. Cette expression pourrait tre traduite par diffusion vido numrique. C'est une norme europenne de diffusion numrique pour la tlvision, associe au format de compression Mpeg 2, instaure pour viter un dveloppement anarchique de la technologie numrique. Le DVB, comme le DAB pour la radio, utilise une transmission par paquets de donnes informatiques compresses. Cette norme pour la tl se dcline en fonction des supports de diffusion : DVB-S pour n'importe quel rpteur satellite (largeur de bande de 36 72 MHz en Europe, modulation QPSK), DVB-CS pour la distribution collective, DVB-T pour le numrique hertzien (de 7 8 MHz, modulation QAM code OFDM), DVB-MC pour la diffusion en MMDS et DVB-C pour les rseaux de tldistribution cble (modulation QAM), voire en fonction des utilisations : DVB-CA, pour les contrles d'accs, DVB-CI pour les interfaces des systmes d'accs conditionnel et DVB-TXT pour l'utilisation du tltexte. DVB est galement utilis pour qualifier le groupe de travail qui a labor ces normes. De trente membres en 1993, il est pass plus de deux cents en 97, reprsentant plus de trente pays.

    DVB-RCS
    La norme DVB-RCS (Digital Video Broadcast - Return Channel System), soutenue par l’European Telecommunications Institute (ETSI). Cette norme d’accs Internet par satellite autorise des dbits allant jusqu’ 8 Mbits en flux descendant et jusqu’ 2 Mbps en flux montant. Cette norme europenne a t dveloppe en 1999 et dcrit comment le trafic bidirectionnel des donnes devrait tre transmis via satellite. Suivant le DVB-RCS, le terminal satellite du client peut recevoir une transmission standard de DVB envoye par la station satellite matresse. La transmission depuis l’installation client vers cette mme station peut galement tre envoye via la mme antenne. La norme DVB-RCS dfinit une voie de retour au format MF-TDMA (Multi Frequency Time Division Multiplexing Access) qui permet de partager la capacit montante. La norme spcifie que les liaisons montantes et descendantes doivent utiliser des frquences diffrentes mais est indpendante des bandes de frquences utilises (Ku, Ka, L, S...)

    La norme permet de transporter le protocole IP mais prend en compte galement de nombreux protocoles de routage (RIP, IGMP) et de transport (RTP, UDP, TCPŠ).

    Le systme BBI (Broadband Interactive Service) de Satlynx est un exemple de mise en uvre de la norme DVB-RCS, mais cette dernire comporte un grand nombre d'options qui rend l'interoprabilit des terminaux problmatique. Le consortium Satlabs Group, cr l'initiative de l'agence spatiale europenne, cherche promouvoir le dploiement de la norme grande chelle. Il dispose d'un groupe de travail sur l'interoprabilit des terminaux o l'on retrouve les principaux fabriquants de terminaux pour l'internet par satellite (EMS Technology, Newtec Cy, Nera ASA).

    DVB-S2
    La norme DVB-S spcifiait les procds de modulation QPSK (" quadrature-phase-shift-keying ") et de correction d'erreur directe " convolutional / Reed-Solomon ". La nouvelle norme DVB-S2 permet, en plus du procd QPSK, d'avoir 3 bits par symbole en modulation 8PSK un dbit de transmission d'environ 80 Mbits par seconde. Aprs l'exprimentation complte de sept options potentielles, soit plus d'un million de simulations en Gbits et prs de 40 000 jours d'utilisation d'ordinateur, le groupe technique a finalement opt pour le code LDPC (Low Density Parity Check) comme code FEC.

    DVD RAM
    DVD-RAM : est le premier type de DVD rinscriptible avoir t normalis. l'origine ddi au monde professionnel, ce mdia dispose de nombreux avantages. Il est rinscriptible 100 000 fois contre 1 000 pour le DVD-RW et le DVD+RW. De plus, il dispose d'un caddie protecteur, augmentant ainsi sa dure de vie. Enfin, le DVD-Ram existe en plusieurs versions: 2,6 Go, 3,9 Go, 4,7 Go et mme 9,4 Go, alors que DVD-R/RW et DVD+RW ne dpassent pas les 4,7 Go! Ce media est vritablement une excellente alternative aux produits de stockage magnto-optiques dj utiliss dans le monde de l'entreprise. Malheureusement, il n'est pas non plus exempt de dfauts. Tout d'abord, il s'agit du plus cher d'entre tous. Enfin, sa compatibilit est trs limite. Il doit tre sorti de son caddie pour tre lu ailleurs que dans un lecteur ddi. De plus, un seul lecteur de DVD-Rom (GD 8000 d'Hitachi) sur le march supporte le DVD-Ram. Pire, aucune platine de salon en dehors des produits rservs n'accepte ce format.

    DVD +RW
    Dernier arriv sur le march, le DVD+RW est trs proche physiquement et chimiquement du DVD-RW. Ainsi, il se compose lui aussi d'une couche d'enregistrement compose d'un alliage d'argent et d'indium ou de germanium. Les diffrences chimiques et physiques entre les deux formats sont minimes (jitters, profondeur de gravure…). En revanche, la vitesse de gravure de 2,4x autorise l'enregistrement de 4,37 Go de donnes en 25 minutes. Les oprations de gravure tant plus rapides, le format DVD+RW s'avre plus agrable utiliser. Le choix de graveurs l'exploitant est plus important. Nanmoins, il ne faut pas oublier que les premiers graveurs de DVD+RW sont sortis 6 8 mois aprs le premier graveur de DVD-R/RW. L'avantage de la vitesse n'est donc que temporaire. Car le DVD+RW prsente aussi son lot de dfauts. Ainsi, les supports forcment rinscriptibles. Parfaits pour raliser des essais, des masters avant une gravure finale, ils sont aussi plus chers que les mdias inscriptibles une seule fois. Toutefois, les supports au format DVD+R (inscriptibles une seule fois) sont annoncs pour le second semestre 2002. Malheureusement, les graveurs de DVD+RW vendus dans le commerce ne supporteront pas cette nouveaut et rclameront une mise jour logicielle! Le second problme concerne la compatibilit. Elle est identique celle du DVD-R avec les platines de salon (environ 90%).

    DVD - R/RW
    DVD-R/RW : (Digital Versatil Disk Writing) device en anglais. DVD-R/RW Le DVD-R et le DVD-RW sont deux des formats valids par le DVD-Forum. Techniquement, la couche d'enregistrement d'un DVD-RW se compose, en fonction de la marque, d'un alliage d'argent et d'indium ou de germanium. Le DVD-R se voit dot d'une couche de polycarbonate. Comme un CD-RW, un DVD-RW autorise jusqu' 1 000 enregistrements et conserve les donnes pendant 100 ans, en thorie. Un support au format DVD-RW affiche une vitesse de lecture de 1x (soit un dbit de 1 385 ko/seconde). Ainsi, remplir les 4,37 Go de donnes d'un DVD vierge prend une heure, contre 30 minutes pour un DVD-R qui offre un taux de tranfert de 2x. Enfin, ce format offre une large compatibilit. Le DVD-R/RW est reconnu par environ 90% des lecteurs de DVD-Rom et des platines de salon.

    DVI
    Interface vido numrique pour relier un moniteur sans passer par l'analogique. Elle est rpandu sur les ordinateurs pour connecter des crans cristaux liquide. Le format HDMI est compatible pin--pin avec le connecteur DVI avec des extensions. Sa rsolution atteind jusqu' 1920 x 1080 pixels. Une extension grand-public, le HDMI utilise les mmes signaux avec un connecteur plus petit et plus de fonctions (audio, commandes..).


    LG
    La connaissance, c'est partager le savoir qui nous fait grandir.
    POUR UPLODER C'EST ICI:
    http://www.zshare.net/

  7. #7

    ............E............
    Earth station
    Voir station au sol.

    EBU
    Voir UER.

    chantillonnage
    Procd lectronique et numrique, qui transforme un signal analogique vido, audio, texte, image fixe… en une srie de donnes informatiques. C’est la disposition des pixels de l’image sur une grille quadrille imaginaire dcrivant quelles composantes de quels pixels et quelle position seront mesures: * 4:4:4 o Dans une suite de 4 pixels, on mesure les niveaux de luminance Y des 4 pixels de chaque ligne (1er chiffre), les niveaux de la 1ere composante couleur Cb et de la 2eme composante couleur Cr des 4 pixels de la ligne n (2e chiffre) et sur chaque ligne n+1 (3e chiffre). * 4:2:2 o Pour une suite de 4 pixels, on mesure Y pour chaque pixel sur la ligne n, Cr et Cb un pixel sur 2 sur la ligne n (2e chiffre), Cr et Cb un pixel sur 2 sur chaque ligne n+1 (3e chiffre). * 4:2:0 o Composante Y sur chaque pixel de la ligne n, Cr et Cb un pixel sur 2 de la ligne n, aucune mesure sur la ligne n+1. * 4:1:1 o Composante Y sur chaque pixel de la ligne, Cb 1 pixel sur 4 ligne n, Cr 1 pixel sur 4 ligne n+1.

    ECS
    European Communication Satellites. Nom donn aux premiers satellites exploits par Eutelsat.

    Edge
    Abrviation de "Enhanced Data for GSM Evolution". Evolution de la technologie GSM/GPRS permettant d'obtenir des dbits moyens de 130 kb/s en rception. Complmentaire la technologie UMTS, la technologie EDGE permet d'offrir des services haut-dbit davantage d'utilisateurs en zone rurale. On parle galement de 2,75G.

    Effets Surround
    Grce un retard numrique au traitement, un effet de profondeur sonore offre un confort particulier au tlspectateur-auditeur lors de la diffusion d'un programme. On utilise de manire impropre le terme Dolby Surround pour dcrire les effets Surround. Voir aussi Dolby Pro-Logic et Dolby Digital.

    EIRP
    Voir Pire.

    EIT (Event Information Table)
    Norme DVB obligatoire donnant les infos relatives aux programmes en cours et venir (identification + rsum). Ces lments s'affichent gnralement aprs un appui sur la touche "I" ou "Info" de la tlcommande d'un terminal DVB.

    lvation
    Ou site. Se rapporte un angle. Dans le plan vertical, l'angle d'lvation est mesur entre l'horizon (le point zro) et le satellite vis. En France, la plupart des satellites ont un angle d'lvation compris entre 20 et 40. Cet angle varie suivant la latitude et la longitude du lieu de vise.

    Encodage
    Voir codage.

    Entre
    Sur un appareil, connexion permettant de recevoir des signaux externes, provenant d'une source indpendante.

    Entrelacement
    Lorsque vous regardez votre tlvision, votre oeil regarde en ralit des demi images que l'on appelle des trames. L'cran affiche 50 trames par seconde dont l'une est compose de lignes paires et la suivante de lignes impaires. Lorsque ces trames s'entrelacent elles crent une image pleine. Ce systme appel "entrelacement" permet de diffuser de la vido en occupant moins de bande passante sans que notre oeil s'en aperoive grce la persistance rtinienne.

    Eo/No
    En numrique, quivaut ce qui est appel rapport signal/bruit en analogique, la diffrence prs que l'unit de mesure employe ici est le dBHz. C'est l'nergie moyenne par bit (Eo) sur le niveau de bruit (No).

    EPG
    Voir guide lectronique des programmes.

    quatoriale
    Voir polaire.

    Erreur
    En numrique, altration de l'information qui perturbe sa lecture.

    ESA
    European Space Agency. C'est l'Agence spatiale europenne, dont le sige est Paris et qui est charge de nombreux programmes spatiaux pour le compte de diffrents pays europens. L'ESA est un des partenaires qui exploite le centre spatial guyanais de Kourou.

    Eurocrypt
    Mode de cryptage utilis en association avec le standard de diffusion Mac. Il a t choisi par un grand nombre de chanes nordiques, certaines transmettant des programmes en 16/9, et quelques chanes pornographiques. Il existe plusieurs versions de l'Eurocrypt (M, S, S2). Le Viaccess est l'appellation commerciale de son dveloppement en numrique, ralis par France Tlcom.

    Eurovision
    Cre en 1958, cette organisation est charge de coordonner les changes de programmes de tlvision et de radiodiffusion entre les tats d'Europe occidentale et d'assurer leur transport. Son sige est Genve.

    Eutelsat
    European Telecommunications Satellite Organization. L'Organisation europenne de tlcommunications par satellite est charge de grer les satellites qui lui appartiennent, pour le compte des pays membres de l'exploitation. Son sige est Paris. L'organisation occupe actuellement quatre positions orbitales.

    Excursion vido
    Est exprime en MHz/Volt. Elle fixe la pente des circuits discriminateurs et influe sur le niveau du signal vido (contraste).


    LG
    La connaissance, c'est partager le savoir qui nous fait grandir.
    POUR UPLODER C'EST ICI:
    http://www.zshare.net/

  8. #8

    ................F...........

    Facteur de bruit
    Exprime le taux de bruit ou de dgradation du rapport signal/bruit cr par le convertisseur, lors de la rception des signaux, ou par tout autre systme (amplificateur, etc.). Il traduit sa sensibilit. Il est exprim en Kelvin pour les signaux de la bande C et en dcibel pour la bande KU. Moins le facteur de bruit est lev, plus le convertisseur est de bonne qualit.

    Fading
    De l'anglais to fade, s'affaiblir. Affaiblissement progressif, sporadique ou prolong d’un signal mis. Il se manifeste par de la neige l'image et du souffle dans le son. Le fading peut tre caus par l'affaiblissement des signaux d'mission ou certaines perturbations atmosphriques ou lectromagntiques.

    Faisceau hertzien
    Liaison de radiodiffusion ou tldiffusion terrestre professionnelle, utilise gnralement entre les studios d'une radio ou d'une tlvision et les metteurs. Ces faisceaux utilisent des frquences proches de celles des satellites, ce qui peut parfois perturber certaines rceptions, notamment en bande C. Les antennes utilises sont souvent paraboliques ou elliptiques.

    Faraday ( cage de )
    C'est une enceinte ou cage mtallique qui permet d'isoler une portion d'espace contre l'influence des champs lectriques extrieurs. A l'intrieur de la cage, le champ lectrique est nul, mme si des charges sont places l'extrieur ou si la cage est relie un gnrateur lectrostatique. Une voiture carrosserie mtallique est une cage de Faraday qui protge ses occupants contre les dangers d'lectrocution provenant d'un contact extrieur ou d'une dcharge atmosphrique (foudre). Inversement si on introduit des charges l'intrieur d'une cage de Faraday mise la terre, le champ lectrique l'extrieur n'en sera pas perturb. Inconvnient: les ondes radio (lectro-magntiques) ne traversent pas les cages de Faraday, ce qui empche de faire fonctionner correctement, l'intrieur d'une automobile, des rcepteurs ou des metteurs (auto-radios, tlphones portables). On utilise alors une antenne de toit.

    Favorite Channel Mem
    Expression anglaise dsignant une fonction des rcepteurs satellite pour la mise en mmoire des chanes favorites. Elle permet de mmoriser et de regrouper les canaux ou les satellites les plus souvent utiliss. Elle cre ainsi une personnalisation des chanes reues et facilite le zapping.

    FEC
    Abrviation de l'expression anglaise Forward Error Correction. Relatif au taux de Viterbi. Signifie correction anticipe d'erreurs ou code correcteur d'erreurs. lments redondants du message numrique ajouts aux donnes transmises avant l'envoi du signal audio/vido, pour pouvoir les vrifier la rception et ainsi rduire les risques d'erreurs lis la diffusion et qui perturberaient la rception. Actuellement, ils vont de 1/2 7/8. Dans le premier cas, pour deux bits transmis, un seul est utilis. Dans le deuxime, pour huit envoys, sept sont utiles. Seul le huitime est une information redondante servant la protection du signal. Lorsqu'il atteint 1/2, le FEC offre donc une protection optimum. Les plus utiliss sont le 3/4 et un degr moindre le 2/3.

    Feed
    Voir Source.

    Feed
    La deuxime signification de ce mot anglais se rapporte aux images d'actualit, collectes par des agences ou chanes de tlvision, utilisant les satellites pour leurs transmissions, destination d'autres chanes (voir UER). La priodicit de ces liaisons est trs variable, suivant l'actualit. Pour trouver les intermittents, une recherche continue est ncessaire. Malheureusement, la plupart de ces feeds sont dsormais crypts ou transmis en numrique (SCPC).

    Feedhorn
    terme anglais pour dsigner le "cornet de la source" , en fait plus simplement la source.

    FFT
    FFT (Fast Fourier Transformer) : Version algorithmique de la transformation de Fourier discrte, utilise principalement pour l'analyse frquentielle de signaux numriss. Algorithme utilis pour le traitement d'chantillons digitaliss de voix ou sons.

    Fiche F
    Ou connecteur F. Accessoire de connexion en mtal situ l'extrmit d'un cble, servant relier ce dernier une prise situe sur le chssis d'un appareil. La fiche F permet de connecter le cble coaxial. Le standard F est un standard amricain, normalis au niveau international pour un signal HF de type asymtrique. Ce type de connecteur se trouve sur la plupart des modles de rcepteurs et de ttes.

    Filtre
    En lectronique, dispositif destin laisser passer certaines composantes de la frquence d'un signal lectrique, les amplifier ou les liminer. Sur les dmodulateurs satellite, on trouve principalement deux types de filtres, les passe-bande et les coupe-bande . La diffrence entre le signal d'origine et le signal filtr constitue la bande passante du filtre ou sa largeur de bande. Les filtres sont destins liminer d'un signal une certaine bande de frquence du spectre. Les filtres FI, pour frquence intermdiaire, dfinissent la largeur du canal dans la bande de frquence intermdiaire. Il correspond gnralement la largeur du canal, bien souvent 27 MHz. Les filtres plus troits (18 MHz) permettent d'amliorer la rception.

    Firewire
    (ou IEEE 1394 dans le monde PC ou i.LinK chez Sony) Grce ses transferts haut dbit 400 Megabits par secondes (Mbps) et maintenant 800 Megabits par secondes (Mbps) et ses capacits Plug & Play chaud, FireWire est l'interface idale des quipements vido et audio numriques actuels, mais aussi des disques durs externes et d'autres priphriques haute performance Il donne .la possibilit de grer simultanment jusqu' 63 priphriques . Concurrent de L'USB .

    Flashage
    Opration consistant charger un programme informatique ( logiciel) dans une mmoire. Pour les terminaux numriques le mot "flashage" est couramment utilis pour dsigner le tlchargement d'un logiciel pirate en remplacement et/ou en complment du logiciel original .

    FM
    Vient de l'anglais Frequency Modulation, soit Modulation de frquence. Modulation par laquelle on astreint la frquence d'une porteuse varier proportionnellement aux valeurs instantanes d'un signal modulant. Cette technique permet de transmettre le son avec une bonne fidlit.

    Footprint
    Voir couverture.

    Format d'cran:
    Rapport entre la largeur et la hauteur de l'image. Ce terme peut s'appliquer la configuration de l'cran ou de l'image affiche. La TVHD utilise un format d'cran de 16x de largeur par 9x de hauteur. Les programmes tlviss et les crans traditionnels prsentent un rapport 4:3. La tlvision numrique de dfinition standard, TV SD, peut avoir le format 4:3 ou 16:9, dpendant de sa source et de sa forme de diffusion.

    Free to Air (F T A)
    Expression anglaise pour dsigner les chanes en clair. Ainsi un terminal "Free To Air" ( FTA) est un terminal qui ne peut recevoir que les chanes en clair.

    Frquence
    Anciennement longueur d'onde mtrique. Nombre de vibrations produites par unit de temps dans un phnomne priodique. La frquence est la grandeur qui value le nombre de fois o ce phnomne se produit dans un intervalle donn. Dans le cas d'un phnomne voluant dans le temps, on mesure la frquence en hertz, l'intervalle de temps de rfrence choisi tant la seconde. Les transmissions satellites se font en GHz, dites micro-ondes, frquences dont les longueurs d'ondes sont de quelques centimtres. La dsignation anglaise est la bande SHF.

    Frquence intermdiaire (FI)
    Frquence de conversion valeur fixe, utilise dans un dmodulateur. La frquence intermdiaire normalise est de 70 MHz, avant l'tage de dtection vido. On emploie galement ce terme en rception pour dsigner les frquences converties, allant de 950 2050 MHz. Frquence de rfrence permettant de dmoduler un signal radiolectrique dans certains rcepteurs. Dans un rcepteur satellite, elle est gnralement de 479 MHz.

    Full band
    Voir convertisseur.

    Full HD
    Les tlviseurs "Full HD" correspondent au nec plus ultra de la haute dfinition. Ils garantissent une prise en charge et un affichage en 1920x1080 pixels, soit la diffusion d’un signal 1080i en natif. Certains modles ne traitant le signal vido que par balayage progressif, le dsentrelacement de l’image devient une condition pralable, mais n’influe pas sur la qualit d’affichage du contenu en haute dfinition. Contrairement au "HD Ready", le "Full HD" n'est pas un label certifi. Il n'a pas fait l'objet d'une concertation entre les constructeurs et ne dispose pas d'un cahier des charges que l'on pourrait consulter. Qualitativement un cran au-dessus des modles estampills "HD Ready", les tlviseurs et vidoprojecteurs "Full HD" se doivent logiquement d’afficher la compatibilit HDCP et proposer une connectique numrique complte. Dans la pratique c'est actuellement le cas, mais comme aucun cahier des charges n'est pas impos, la vigilance reste de mise.


    LG
    La connaissance, c'est partager le savoir qui nous fait grandir.
    POUR UPLODER C'EST ICI:
    http://www.zshare.net/

  9. #9
    .........G.........

    G/T
    Aussi appel facteur de mrite. Rapport lectronique entre le gain et la temprature de bruit d'un systme de rception. Plus le chiffre est lev, meilleur est le rendement du systme.

    Gain
    Dans le domaine du satellite, rapport exprim en dcibels, caractrisant l'amplification d'un signal, donne par une antenne, en puissance, en intensit, ou en tension, par rapport la valeur d'entre.

    Gel d'image
    En diffusion numrique par satellite, lors de problmes de transmission, blocage de l'image vido, qui devient fixe, se fige. ne pas confondre avec l'arrt volontaire d'une image, fonction disponible sur les tlviseurs 100 Hz par exemple.

    Geostationnaire
    Une orbite gostationnaire est une orbite telle que le satellite a toujours la mme position par rapport un point situ sur Terre. Les orbites gostationnaires sont dans le plan quatorial, ou presque (leur inclinaison est nulle ou faible), car c’est le seul moyen pour le satellite de ne pas changer de latitude. Les orbites gostationnaires ont une altitude de 35784 km, distance laquelle la priode de l'orbite (temps coul lors d'une orbite) est gale la priode de rotation de la Terre (23 heures, 56 minutes, 4.09 secondes). Ainsi, en tournant la mme vitesse et dans le mme sens que la Terre, et toujours au niveau de l’quateur, le satellite est toujours au dessus du mme point (situ sur l’quateur). Il est stationnaire, par rapport la Terre. Une consquence due cette altitude fait que toute la partie du globe situe au Nord ou Sud des parallles 81.3 ne peut tre visible d'un satellite gostationnaire. L’acronyme adopt par les agences spatiales est GSO : GeoStationnary Orbit.

    GigaHertz
    GHz. gal un milliard de cycles par seconde, Hertz ou Hz. Au-dessus d'un GigaHertz, les frquences sont dnommes micro-ondes. C'est en GigaHertz que sont mesures les frquences d'mission des satellites.

    Globale
    Global beam en anglais. Dans le jargon du satellite, fait rfrence aux zones de couverture satellitaires. Lorsqu'elle est globale, la couverture d'un satellite est maximale, c'est--dire qu'elle couvre toute la rgion de la Terre, visible du satellite. Elle est la plus tendue donc la plus faible en Pire, au contraire de la couverture spot, la plus fine et la plus puissante. Entre les deux existent d'autres types de couvertures, semi-globale, large ou super.

    Gorizont
    Nom des satellites mis en orbite par l'ex-CEI et -URSS, autrement dsigns par le terme Statsionar. Ils utilisent principalement la bande C. Tous les satellites Gorizont sont en orbite incline, donc instables. Il est ncessaire d'avoir une antenne quipe d'un systme d'auto-tracking, pour bien les recevoir. Les successeurs des satellites Gorizont se nomment Express.

    GPS
    Sigle signifinat Global Positioning System. Systme de golocalisation par satellite. Le rseau de 24 satellites actuellement en fonctionnement, dvelopp par l'arme amricaine, est mis disposition des civils. Sa prcision peut atteindre 5 mtres. Le GPS s'utilise en association avec une carte pour se reprer et se positionner : randonnes, voile, trek... L'association d'un rcepteur GPS et d'un logiciel de cartographie permet d'obtenir un systme de guidage routier efficace (affichage d'une carte avec les directions et guidage audio par synthse vocale), dvelopp sous diffrentes formes : systme embarqu en voiture, boitier autonome avec rcepteur intgr, assistant personnel ou "smartphone" associ un rcepteur GPS.

    Grgorienne
    Concerne un type particulier de parabole. Ce terme dsigne les antennes munies d'un double rflecteur. Le rflecteur primaire renvoie les ondes sur le rflecteur secondaire, lequel les concentre sur la source et en augmente le rendement.

    GUI
    abrviation pour Graphical User Interface

    Guide d'ondes
    Voir Source.

    Guide lectronique des programmes
    EPG en anglais, abrviation d'Electronic Program Guide. Menu interactif accessible sur l'cran du tlviseur, permettant de consulter la liste des missions diffuses tout moment et sur diverses chanes. En principe, il permet une recherche thmatique des programmes, afin d'en faciliter le tri.


    LG
    La connaissance, c'est partager le savoir qui nous fait grandir.
    POUR UPLODER C'EST ICI:
    http://www.zshare.net/

  10. #10
    Bon boulot mec ! A + ;)

  11. #11
    ........H.........
    Haute Dfinition
    Voir TVHD.

    HD Mac
    Procd de tlvision haute dfinition, utilisant le standard Mac, cr en Europe et abandonn au profit du tout numrique. Driv de ce dernier, la rception des signaux HD Mac pouvait s'effectuer grce aux dmodulateurs Mac disponibles sur le march.

    HD Ready
    Ce label lanc officiellement par l’EICTA (l’Organisation Europenne de l’Industrie Electronique Grand Public) et soutenu en France par le Simavelec (l’organisation des fabricants franais) et le HD Forum (l’organisation rassemblant les principaux acteurs du march de l’audiovisuel en France) est l’assurance d’acheter un cran compatible HD. C'est le seul label officiel garantissant une restitution optimale des images HD. Le label "HD ready" impose un format d'cran 16/9me dit "large" : Le label "HD ready" garantit que l'cran dispose au minimum de 720 lignes et 1 280 points par ligne. Le label "HD ready" garantit que le tlviseur est compatible avec les deux formats de production HD (1 080i et 720p). Le premier systme combine une trame de 720 lignes horizontales avec 1280 points/ligne et le chargement de 50 images par seconde. Le second associe 1 080 lignes horizontales avec 1920 points/ligne et le chargement de 25 images par seconde. Le label "HD ready" garantit que le tlviseur dispose d'une double entre analogique et numrique (YUV, DVI et HDMI) Le label "HD ready" garantit que les connecteurs numriques DVI et HDMI intgrent le protocole anti-copie europen Cette garantie vise protger les droits d'auteur des contenus HD. Une reconnaissance du matriel source doit pouvoir tre faite par le diffuseur en protocole HDCP (High Definition Multimedia Interface) pour changer une clef de cryptage.

    HD VMD
    Le HD VMD (HD Versatil Multilayer Disc) a t prsent lors du Cebit 2005 (Salon international des technologies de l'information). Dveloppe par la socit britannique NME (New Medium Entreprise), cette technologie s'appuie sur les galettes existantes en en multipliant les couches. Les disques HD VMD peuvent ainsi superposer jusqu' 8 couches pour une capacit de stockage maximale de 48 gigaoctets : de quoi rpondre aux exigences de la HD... Trs proches des DVD, les HD VMD peuvent tre produits sur les mmes chanes de production. Contrairement au HD DVD et au Blu-ray, le HD VMD utilise toujours le laser diode rouge. Ces choix prsentent l'avantage du cot. En optant pour des technologies prouves, le HD VMD affiche des prix sans commune mesure avec ceux du HD DVD et du Blu-ray.

    HDCP
    HDCP = High Bandwidth Digital Content Protection. Les produits certifis le revendiquent soit en affichant clairement leur compatibilit HDCP en toute lettre (HDCP Ready), soit au travers d’un tampon HD Ready. Etre HDCP implique l’utilisation d’une interface numrique. Seules les entres / sorties DVI et HDMI (un DVI avec passage du son en plus via le mme cble) peuvent revendiquer cette certification. A noter que la prsence d’une interface numrique n’implique pas forcment la compatibilit HDCP. Ce systme de protection du copyright (droit de copie) a t mis en place par les grands studios amricains de cinma pour empcher la copie l'identique d'un film ou d'une mission via une liaison numrique de type DVI ou HDMI. En codant l'image en sortie d'un lecteur de DVD ou d'un dcodeur TVHD, il bloque toute tentative de fraude de la part de l'utilisateur.

    HDMI
    (High Definition Multimedia Interface) est une interface numrique pour les signaux multimdia en haute dfinition. Elle support les standard haute dfinition en Vido, audio multicanal (8 canaux 192kHz) et pilotage (renvois de tlcommandes). Conu pour voluer (en terme de bande passante) l'interface HDMI offre 5 Gb/S (HDTC 2,2Gb/S. Elle est supporte par les principaux fabricants. Parmi les nouvelles fonctions, on notera la prsence d'une protection des contenu (anti-copie), l'adaptation aux formats d'images, connecteur compatible pin pin avec le connecteur DVI des moniteurs numriques. Sa normalisation (version 1.O) date de septembre 2002. Les premiers produits sont atendus l't 2003. Le HDMI (High Definition Media Interface, ou interface mdia haute dfinition) a t mis au point par le HDMI Working Group (Sony, Hitachi, Silicon Image, Philips, Toshiba) et a fait son apparition la fin de 2003. Ce n’est pas un standard, mais plutt l’agrgation et la standardisation de plusieurs technologies existantes.


    Pour vhiculer l’image, la norme HDMI repose sur le trs rpandu standard vido informatique DVI. Avec une bande passante de plusieurs gigabits par seconde, il permet d’atteindre sans aucune compression – et donc sans aucune perte – la plus haute rsolution de la TVHD soit 1920x1080 pixels, et ceci quelle que soit la frquences des images (24, 25, 29.97, 30). La norme HDMI inaugure aussi pour le grand public la disparition des standards PAL, NTSC ou SECAM. On parle dsormais de 1080i, 720p, 576p, 480p, etc. Un cble HDMI sait galement transporter le son sous format numrique. Pour cela, il emprunte encore un standard connu et reconnu, l’IEEE 1394 plus communment appel FireWire ou iLink par Sony et Philips. Avec une bande passante de 400 Mbit/s, il est possible de transporter le son non compress d’un CD Audio, les flux multicanaux compresss en Dolby Digital ou DTS des DVD vido et, un jour peut tre, les flux numriques haute dfinition des DVD audio (MLP) et Super audio CD (DSD). Dernier avantage insouponn de cette nouvelle norme, il ne sera plus ncessaire de dpenser des fortunes en cbles de modulation plaqus or composs de cuivre ultra pur et d’argent. Contrairement aux btes liaisons optiques et coaxiales, de puissants algorithmes de correction d’erreurs sont intgrs pour l’audio comme pour la vido, assurant la rception en toute circonstance d’un signal pur et inaltr. Les majors de l’industrie cinmatographique ont impos l’utilisation d’un cryptage des donnes vido transitant en HDMI, afin d’viter le piratage des contenus vido numriques non compresss. Le DVI transporte en effet un signal numrique inaltr directement issu de la source, qui est trs facile dtourner et enregistrer sur un support non protg. Le procd de protection du HDMI se nomme HDCP (High Bandwidth Digital Content Protection). Il se superpose au DVI et s’avre obligatoire en HDMI. En 2007 la norme HDMI (High Definition Multimedia Interface),volue avec l'arrive de la norme 1.3. Avec cette version 1.3 , la bande passante utilise pour assurer la liaison HDMI augmente, grce une augmentation de la frquence qui passe de 165 225 MHz. Le gain de bande passante obtenu peut alors tre utilis pour proposer une profondeur de couleur allant jusqu' 48 bits, alors que les crans actuels sont limits 24 bits RGB (8 bits par couleur primaire), pour dpasser le cap des 16 millions de couleurs affiches. Cette augmentation de bande passante permettrait galement de prendre en charge une rsolution de 1080p en 60 Hz avec une profondeur de couleur de 36 bits RGB ou du 1080p 90 Hz. Avec les 16 millions de couleurs actuels, on ne couvrirait que 60 80% des couleurs discernables par l'oeil humain et des effets de dgrads peuvent tre perceptibles. A 36 bits, voire 48 bits, le problme disparaitrait compltement. Cette facult de dpasser le seuil de perception de l'oeil est appele deep colour . Le standard HDMI 1.3 devrait galement prendre en charge le Dolby HD et le DTS-HS, alors que la mise en place d'un port mini HDMI est dj l'tude, pour assurer la connectique avec les camscopes numriques par exemple. Les priphriques HDMI devraient par la suite prendre en charge une fonctionnalit dite de Consumer Electronics Control , qui leur permettra de communiquer les uns avec les autres de faon simplifie. Malheureusement les appareils actuels, limits dans le meilleur des cas l'HDMI 1.1, ne pourront pas prendre en charge les amliorations induites par la version 1.3. La liaison HDMI permet le passage de l'audio, de la vido et des signaux de contrle avec les performances suivantes: Vido Codage en RVB 4:4:4, YCbCr 4:2:2 et YCbCr 4:4:4 Flux de 25 165MHz (standard). 330MHz avec le connecteur B. Encodage compatible DVI (dual-link avec le connecteur B) Syncho spare Formats vido standards reconnus: - 640x480p - 60Hz - 1280x720p - 60Hz - 1920x1080i - 60Hz - 720x480p - 60Hz - 720(1440)x480i - 60Hz - 1280x720p - 50Hz - 1920x1080i - 50Hz - 720x576p - 50Hz - 720(1440)x576i - 50Hz D'autres formats sont dfinis pour la trs haute dfinition et ncessitent le connecteur B. (jusqu' 2880x576p pour le cinma et 1920x1080p). Prise en compte et transmission du HDCP (High Definition Content Protection). Audio 1 8 canaux encods en 32, 44.1, 48, 88.2, 176.4 ou 192 kHz Contrles Transmission bidirectionnelle des signaux de contrle. Transmission des signaux d'identification, d'OSD, de tlcommande.

    Schma de la prise HDMI

    HDTV
    HDTV est un signal vido numrique(DTV, Digital Television) haute rsolution, combin avec un son numrique ambiophonique(Dolby Digital Surround Sound, AC-3). Il reprsente le standard de rsolution vido numrique le plus lev prsentement sur le march. Cette combinaison cre une exprience audio-visuelle extrmement enrichissante. Cependant, le HDTV require de la part des stations de tlvision qu'ils s'quipent de tout nouveaux quipements de production et de diffusion, et les consommateurs devront faire de mme pour recevoir le signal. Il s'agit d'ailleurs l d'une des principale raisons pour laquelle l'implantation de ce standard est plus lente que prvue initialement. HDTV offre une rsolution d'image beaucoup plus leve que ce qui se fait pour le moment, c'est d'ailleurs son principal avantage par rapport aux signaux numriques standard. On parle ici de 720 ou 1080 lignes de rsolution, compar aux 525 lignes auxquels les gens sont habitus en format NTSC ou 625 en Pal/Scam, la diffrence est norme. Des 18 formats DTV, 6 sont des formats HDTV et 5 de ceux-ci sont bass sur une "analyse"(scanning) progressive et 1 autre sur une analyse "entrelace"(Interlaced). Les 12 formats restants comprennent 1 format SDTV(Standard Digital Television) et les 11 autres sont des formats EDTV(Enhance Digital Television(4 avec un ration de 16:9 et 7 formats conventionnels avec un ratio de 4:3). Les rseaux et stations de tlvision ont le choix d'utiliser l'un ou l'autre de ces formats. Les principaux formats susceptibles d'tres utiliss en HDTV sont: 720p – 1280 X 720 pixels progressifs 1080i – 1920 X 1080 pixels entrelacs(Interlaced) 1080p – 1920 X 1080 pixels progressifs

    HDV
    Le HDV (High Definition Video) est le premier format vido haute dfinition ( par opposition la vido simple dfinition telle celle de la tlvision ) pour camescopes grand public. Le format HDV a t cr par quatre compagnies : Canon Inc., Sharp Corporation, Sony Corporation, et Victor Company of Japan, Limited (JVC). Ce partenariat date de Septembre 2003. Ces compagnies ont t rejoint depuis par d'autres telles que Apple ou Pinnacle. SPECIFICATIONS : Support : Cassette DV ou mini DV (bande 1/4 pouce) Format vido : 720/60p, 720/30p, 720/50p, 720/25p, 1080/60i, 1080/50i Compression : MPEG-2 Video (profile & level: [email protected]) Frquence d'echantillonage de la luminance : 74.25MHz 55.7MHz Structure d'chantillonage : 4 : 2 : 0 Quantification : 8 bits (Pour la luminance et la chrominance) Dbit aprs compression : environ 19/25 Mbit/s Compression audio : MPEG1 Audio Layer II Frquence d'chantillonage audio : 48 kHz Quantification audio : 16 bits Dbit audio aprs compression : 384 kbit/s Nombre de pistes audio : Stereo (2 canaux) Type de flux : Transport Stream Packetized Elementary Stream Interface du flux : IEEE1394 Firewire (MPEG2-TS)

    Hmisphrique
    Relatif aux faisceaux. Concerne les zones de couverture, et plus particulirement les signaux d'un satellite, pouvant arroser toute une portion de la surface de la Terre, 21 % de la surface totale du globe. Les satellites Intelsat ou Gorizont par exemple, possdent des faisceaux hmisphriques.

    HF
    Hautes Frquences. S'oppose BF. Utilis exclusivement pour dsigner une mission, radiodiffusion ou tldiffusion.

    Hispasat
    Nom des satellites espagnols 1A et 1B, copositionns 30 Ouest.

    Home Theater
    Expression anglaise signifiant cinma domicile. Cela consiste recrer chez soi une ambiance s'approchant de celle rencontre en salle. Des appareils, comme les rtroprojecteurs ou les vidoprojecteurs, servent reconstituer une certaine qualit visuelle. Ce dispositif est associ un confort sonore, via le Dolby Surround, Pro-Logic, Digital, DSP, THX…

    Horizon/Horizon
    Fait rfrence une monture. Ce type de monture permet une parabole de se mouvoir sur 180 en azimut (horizontalement), d'Est en Ouest et d'Ouest en Est.

    Hot bird
    Voir Bird.

    HSDPA
    La norme HSDPA, appele galement 3G+, est utilise sur les derniers rseaux de haut-dbit mobile . Le HSDPA (High-Speed Downlink Packet Access) est une volution de l'UMTS, permettant de passer de dbits rels en tlchargement de 384 kbps 1,8 mbps.

    HSUPA
    La nouvelle norme HSUPA (U pour Uplink) se veut tre une simple volution des rseaux HSDPA pour tre dploye moindre cot par les oprateurs et pour atteindre des dbits en mission de 5,8 Mbps. En thorie, la norme de haut-dbit mobile HSUPA permet donc de tlcharger des donnes une vitesse maximale de 14 Mbps et d'en mettre une vitesse de 5,8 Mbps. La ralit est videmment diffrente: les dbits en mission sont de 1,4 mbps en HSUPA contre 384 kbps actuellement en HSDPA. Les dbits en tlchargement seront pour leur part inchangs 3,6 mbps.

    HTML
    Sigle signifiant HyperText Markup Langage pour Langage de marquage hypertexte. Langage utilis pour la cration de pages web. Il fournit les fonctions varies (les balises) allant de la mise en page l'insertion de fichiers multimdias, sans oublier la cration de liens hypertextes. Pour crer des pages web, un diteur HTML ou un simple diteur de texte suffit. La consultation de pages web de sites internet passe gnralement pas un navigateur web, tels Internet Explorer ou Mozilla.

    Hz (100)
    Procd de traitement de l'image tl se rapportant la vitesse de balayage des lignes vido de certains tlviseurs. Le 100 Hz permet d'aller deux fois plus vite que certains modles plus bas de gamme (50 Hz), attnuant ainsi les scintillements, qui fatiguent l'œil. En rception satellite numrique uniquement, l'image est paradoxalement moins bonne avec un tlviseur 100 Hz qu'avec un 50 Hz.


    LG
    La connaissance, c'est partager le savoir qui nous fait grandir.
    POUR UPLODER C'EST ICI:
    http://www.zshare.net/

  12. #12

    ..i & J..

    ...........I & J.......

    Impdance
    Remplace la notion de rsistance pour un circuit aliment en tension alternative. L'impdance dfinit le rapport de la tension l'intensit et s'exprime en ohms. Deux circuits connects entre eux doivent tre adapts en impdance : 75 et 50 ohms pour les liaisons HF et vido (cble coaxial).

    Incline
    Se rapporte l'orbite d'un satellite. Un satellite est mis en orbite incline lorsque sa dure de vie touche sa fin et que celui-ci n'a plus de carburant ou ergol. Sa stabilisation Nord/Sud n'est plus assure et le satellite dcrit un 8 autour de sa position thorique. Lorsque le satellite se trouve dans cette position, il devient difficilement recevable. Il ncessite pour cela une antenne munie de deux moteurs permettant ainsi un repointage permanent.

    Inclinomtre
    Dans le jargon du satellite, appareil de mesure permettant de dterminer un angle d'lvation pour l'antenne parabolique.

    Inmarsat
    International Maritime Satellite Organisation. Organisme international, grant un systme mondial de tlcommunications par satellite, notamment pour des applications maritimes et de localisation gographique. Le dispositif ncessaire aux liaisons avec les satellites est contenu dans une valise. Ce systme permet de communiquer avec n'importe quel point de la plante.

    Intelsat
    International Telecommunications Satellite Organisation. Premier organisme d'exploitation d'un systme mondial de tlcommunications et de tldiffusions par satellite, dont le sige est Washington. Intelsat regroupe plus de cent cinquante pays.

    Interface commune
    Se rapporte au multicrypt. Le terminal numrique disposant de l'interface commune (en option sur certains modles) permet son utilisateur d'intgrer en option un module de contrle d'accs pour dcrypter des programmes utilisant d'autres systmes de cryptages non intgrs au terminal, comme le Viaccess ou l'Irdeto par exemple.

    Internet
    Rseau tlmatique mondial accessible par micro-ordinateurs actuellement grce aux lignes tlphoniques et bientt directement par satellite.

    IP simulated
    mode de restitution vido reconstituant le balayage entrelac progressif : "Interlace Progressive Simulated"

    IRD
    Integrated Receiver Decoder. Cette expression anglaise signifie rcepteur satellite avec dcodeur intgr.

    Irdeto
    Un des modes de cryptage les plus rpandus actuellement pour la diffusion numrique, utilis entre autres en Allemagne, en Italie, en Scandinavie et au Benelux.

    Isotropique
    Valeur lectronique pour les mesures de gain d'antenne.

    JPEG
    Joint Photographic Experts Group. Norme de compression et de stockage utilise pour les images numriques fixes.

    Joint stro et stro
    "Le mode Stereo encode le canal gauche et celui de droite sparment et alloue s’il le faut + d’informations audios (+ de qualit) au canal qui le demande. Mais partir du moment o l’information audio est compltement identique sur les 2 canaux, le mode Joint stereo s’occupera d’encoder ces 2 mmes informations en une seule. = plutt que d’avoir une info audio pour le canal gauche et une autre pour celui de droite (comme c’est le cas pour le mode stereo), la nouvelle info sera employe pour reprsenter les 2. => gain de place. (mme principe que pour la compression data qui donne une seule valeur pour toutes les valeurs identiques). L’avantage est aussi le fait que l’encodage de cette nouvelle et seule information pourra bnficier de la qualit optimale et non d’une qualit divise en 2 comme c’est le cas pour le mode stereo qui devait s’occuper des deux canaux. (Grossirement, pour un encodage en 320kbps : cela reviendrait dire que le mode Stereo = qualit gauche 160kbps + qualit droite 160kbps et le mode Joint Stereo = qualit 320kbps pour l’info qui reprsente les deux) Tous s’accordent dire qu’il est indispensable d’encoder en Joint Stereo pour tous les bitrates en dessous de 224kbps car pour obtenir la meilleure qualit possible de l'utilisation d’un vrai mode Stereo … le bitrate doit tre assez haut, donc, + de 224, voir 256kbps. (pour ne pas subir trop de perte de kbps du la division de la qualit pour les deux canaux => comme dans l’exemple grossier).Dans le cas d’un encodage en 128, 160 et 192 ; le bitrate est trop bas et, en utilisant un vrai mode stereo, n’importe quel encodeur reproduira un son trs mdiocre (audible). Par contre, en utilisant le mode Joint Stereo, au dtriment de la perte d’une toute petite quantit d’information Stereo (presque inaudible), le son/encodage rendu pourra tre de meilleure qualit comme expliqu au dbut. Maintenant, il est vrai que, en ce qui concerne l’encodage en Joint Stereo : nous sommes la merci de la faon dont il alloue telle ou telle quantit d’information audio … c'est--dire : ses considrations pour dire que telle information peut tre jointe pour les deux canaux ou non. A certains bitrates, l’efficacit du Joint Stereo provoque parfois quelques altrations (presque inaudibles) mais vous tes oblig de passer pas l pour ne pas subir de pires altrations de qualit avec un mode stereo pour les bitrates infrieurs 224-256kbps !"

    Joost
    Plateforme de tlvision interactive sur Internet (gratuite), anciennement connue sous le nom de code The Venice Project. Lanc officiellement en janvier 2007, Joost tait connu jusqu'alors sous le nom de code The Venice Project. Cr par Niklas Zennstrom et Janus Friis, cette plate-forme de tlvision sur Internet est en prparation depuis des annes, avant mme que leurs crateurs ne lancent Skype (dsormais rachet par eBay). Rappelons que les mmes auteurs avaient dj fait parler d'eux en crant Kazaa, la plate-forme de tlchargement de musique revendue en 2001. Joost tente le pari d'une tlvision sur Internet sans problmes lgaux comme en connait le tlchargement de musique et de vidos. Pour cela, Joost runit les producteurs, les annonceurs et les internautes dans un mme service, pour l'instant entirement financ par la publicit. Joost est encore en phrase finale de prparation et devrait tre lanc dfinitivement au cours du premier semestre 2007.


    LG
    La connaissance, c'est partager le savoir qui nous fait grandir.
    POUR UPLODER C'EST ICI:
    http://www.zshare.net/

  13. #13
    ........K............

    Kelvin
    Le Kelvin (K) est une unit de mesure de temprature. Dans la diffusion satellite, il sert exprimer la temprature de bruit des convertisseurs en bande C. Un convertisseur efficace pour la bande C ne doit pas avoir une temprature de bruit suprieure 30 K.

    Kopernikus
    Aussi appel DFS. Nom donn aux satellites allemands exploits par l'oprateur de tlcommunications germanique. Il dispose actuellement d'une flotte de deux satellites, le 1 FM 3, 23,5 Est, et le 2 FM 2, 28,5 Est. Le premier se consacre totalement aux services numriques pour professionnels (ttes de rseaux cbls, etc.).

    Ku
    voir : bande Ku
    .................................................. .................................................. ...........
    ...........L...........

    L N B F
    En anglais : "Low Noise Blockdownconverter with Feedhorn" (convertisseur avec source )

    Large bande
    Terme franais pour full band. Voir convertisseur.

    Largeur de bande
    Ou bande passante, bandwidth en anglais. Dans la diffusion satellite, amplitude mesure en MegaHertz (MHz), exprimant la diffrence entre la frquence la plus basse et la plus haute, transmise sur un rpteur satellite. Certains rpteurs ont une largeur de bande de 36 MHz, d'autres 27 MHz, voire 72 MHz. Lorsque l'expression est utilise pour caractriser les circuits d'un rcepteur, elle dsigne la gamme de frquences que celui-ci est capable de traiter.

    LCD
    (Liquid Crystal Display). cran d'affichage utilisant la technologie des cristaux liquides. Celle-ci est galement employe dans les vidoprojecteurs et rtroprojecteurs.Les projecteurs LCD appartiennent la famille des "transmetteurs".Les vido-projecteurs LCD utilisent le mme principe que les projecteurs de diapositive, la diapositive est remplace par une matrice constitue d'une multitude de points (pixels). Chacun de ces points est un cristal liquide induisant la quantit de lumire le traversant. Les cristaux LCD modifient la polarisation de la lumire en fonction d'un champ lectrique, champ command par le signal vido. On "dessine" ainsi notre diapositive.

    Led
    Abrviation anglaise de Light-emitting diode. Affichage lumineux (rouge, vert ou orange), prsent sur les rcepteurs et autres appareils.

    Letter-Box
    Format de visualisation d'un signal 16/9 sur un cran 4/3 avec des bandes noires en haut et en bas de l'image.

    Liaison descendante
    Faisceau descendant ou downlink en anglais. Terme dsignant la liaison tablie entre le satellite et la station de rception au sol. La gamme de frquences utilise pour celle-ci diffre de celle de la liaison montante.

    Liaison montante
    Faisceau montant ou uplink en anglais. Terme dsignant la liaison entre la station de monte des signaux et le satellite. Elle utilise des frquences et des polarisations diffrentes de celles des liaisons descendantes que l'on capte avec des paraboles, afin d'viter les interfrences.

    LNA
    Low Noise Amplifier. Cette expression anglaise dsigne un circuit lectronique, ralisant l'amplification du signal provenant du satellite, via l'antenne parabolique et la source. LNA + LNC = LNB

    LNB
    Low Noise Block Downconverter. Voir convertisseur. Les hautes frquences d'mission du satellite (exprimes en GHz) ne sont pas aptes tre reues directement par le tuner d'un rcepteur satellite. Elles doivent tre converties en MHz : c'est le rle du LNB (convertisseur faible bruit), qui doit convertir la frquence reue et l'amplifier, en ajoutant de par ses composants lectroniques un minimum de bruit parasite. Cette opration est effectue par l'oscillateur local du LNB (OL), qui transforme la frquence d'mission en GHz par la frquence BIS (en Mhz). La BIS (Bande Intermdiaire satellite) est la frquence qui peut tre accepte par le tuner du rcepteur satellite : 950 2050 MHz pour les plus anciens et 950 2150 MHz pour les nouveaux modles. Les frquences d'mission en bande Ku sont situes entre 10,700 et 12,750 GHz, soit un cart de 2050 Mhz. Le tuner du rcepteur, dans le meilleur des cas, peut accepter une diffrence de frquence de 2150 MHz - 950 MHz, soit 1200 MHz. Si l'on dsire recevoir l'intgralit de la bande Ku, l'amplitude n'est pas suffisante. Pour pallier ce problme, les frquences sont donc partages en deux groupes, la bande basse et la bande haute. La commutation entre les deux bandes peut se faire par deux moyens : Pour un LNB universel, le rcepteur envoie un signal de commutation de 22 kHz via le cble coaxial (OL 9750 en bande basse, OL 10600 en bande haute); la polarisation est gre par un voltage de 13 V en vertical et de 18 V en horizontal). Pour un LNB large bande, la bande basse est obtenue par l'envoi d'un voltage de 13 V, la bande haute par un voltage de 18 V (OL 9750 ou 10000 en bande basse, 10,750 ou 11000 en bande haute); la polarisation est gre par un polariseur (magntique ou mcanique) spar. Ces oscillateurs ont des caractristiques diffrentes selon les frquences que l'on dsire recevoir. Vous trouverez ci-dessous la mthode de calcul frquence relle (FR)/BIS pour chaque LNB. LNB avec Oscillateur local 9750 MHz (Bande Ku basse, LNB Universel, FSS ou full-band) BIS = FR en MHz - 9750 : Exemple : FR = 11,020 GHz ou 11020 MHz BIS : 11020 - 9750 = 1270 LNB avec Oscillateur local 10600 MHz (Bande Ku haute, LNB Universel avec signal 22 kHz) BIS = FR en MHz - 10600 : Exemple : FR = 12,420 GHz ou 12420 MHz BIS : 12420 - 10600 = 1820 LNB avec Oscillateur local 10000 MHz (Bande Ku basse, LNB FSS ou triple bande) BIS = FR en MHz - 10000 : Exemple : FR = 11,420 GHz ou 11420 MHz BIS : 11420 - 10000 = 1420 LNB avec Oscillateur local 10750 MHz (Bande Ku haute, LNB DBS, triple bande ou full-band) BIS = FR en MHz - 10750 : Exemple : FR = 12,420 GHz ou 12420 MHz BIS : 12420 - 10750 = 1670 LNB avec Oscillateur local 11000 MHz (Bande Ku haute, LNB Telecom ou triple bande) BIS = FR en MHz - 11000 : Exemple : FR = 12,420 GHz ou 12420 MHz BIS : 12420 - 11000 = 1420 LNB avec Oscillateur local 11475 MHz (Bande Ku haute, LNB Telecom) BIS = FR en MHz - 11475 : Exemple : FR = 12,522 GHz ou 12522 MHz BIS : 12522 - 11475 = 1047 LNB avec Oscillateur local 5150 MHz (Bande C) Dans le cas de la bande C, les frquences d'mission couvrent la bande de 3,650 4,200 GHz. Pour obtenir la valeur de la bande intermdiaire satellite, il convient donc d'effectuer l'opration inverse : BIS = 5150 (frquence de l'OL) - FR en MHz Exemple : FR = 3,847 GHz ou 3847 MHz BIS : 5150 - 3847 = 1303

    LNC
    Low Noise Converter. Voir convertisseur.

    LNF
    Low Noise Feed. Cette expression anglaise dsigne une source faible bruit. Cet ensemble, comprenant la source, le polariseur et le LNB, est couramment dnomm Marconi , du nom de l'industriel qui l'a utilis le premier.

    Longueur d'onde
    Voir frquence.

    Loop Through
    Systeme quipant la plupart des terminaux numriques permettant de ressortir le signal BIS : la prise loop through permet de fournir ,via le cble coaxial, le signal BIS ,pour alimenter un second recepteur satellite , partir du signal BIS fourni au premier recepteur satellite.

    Luminance
    Lumire (Y). L'une des deux composantes d'un signal vido (avec la chrominance), qui correspond aux informations noir et blanc contenues dans une image et de luminosit. Dans la transmission du signal, la luminance et la chrominance peuvent tre mlanges ou matrices, par exemple Pal, Scam, NTSC…, ou transmises spares, tel le D2 Mac. Des prises dites Y/C existent sur certains dmodulateurs satellite ou magntoscopes, qui restituent la luminance et la chrominance sparment pour assurer une meilleure fidlit vido.


    LG
    La connaissance, c'est partager le savoir qui nous fait grandir.
    POUR UPLODER C'EST ICI:
    http://www.zshare.net/

  14. #14
    Mac
    Multiplexed Analogue Components. En franais, Multiplexage analogique des composantes. C'est un systme analogique de transmission des signaux de tlvision. L'image et le son sont transmis par paquets squentiels (luminance + chrominance + son et donnes sparment). Ce standard amliore la qualit de la diffusion, permet la retransmission du format 16/9 et des sons numriques stro et multicanaux. Il existe plusieurs versions du systme Mac : le T Mac, pour le transport du signal sur lignes spcialises, le A, le B et le C Mac, versions primitives du systme, le D Mac, peu utilis aujourd'hui, et le D2 Mac, le plus connu, pouvant emprunter des rpteurs de 8 MHz de largeur de bande. Le HD Mac est la version acheve de la filire, capable de transmettre les normes TVHD europennes, 1250 lignes, 50 Hz, et abandonne au profit du tout numrique.

    Macrovision
    Le but du macrovision est d'empcher l'enregistrement mais de permettre la tlvision de fournir une image de qualit. Comme les magntoscopes sont quip d'un Contrle Automatique de Gain (pour amliorer l'enregistrement) et non les TV (par manque de qualit), le macrovision s'attaque ce systme. Un contrle automatique de gain monte le signal quand il est trop faible et baisse un signal quand il est trop fort. De grands pics de tension invisible l'image sont superpos l'image. Le contrle automatique de gain voit une tension lev et donc rduit le signal au minimum, l'image est toute noire. Les pics sont plac de manire alatoire, donc une copie aura des variations de luminosit clair/sombre importante. Par ailleurs, le macrovision enlve aussi quelques top de synchronisations ce qui dsynchronise l'image de la copie. Mais cela a pour dfaut de dgrader l'image, surtout pour les bonnes TV, certains projecteurs et par exemple les doubleurs de lignes.

    Magntique
    Voir polariseur.

    Main [email protected] (at) Main Level.
    Profil de compression vido MPEG-2 qui permet d'chantillonner la luminance et la chrominance un taux de 4:2:0 suivant unersolution de 720 x 576 pixels et de transfrer les donnes un dbit de 15 Mbits/s (1,79 Mo/s). Ce profil sert la tldiffusion et la distribution sur disque DVD.

    Marconi
    Voir LNF.

    MCPC
    Abrviation de "Multiple Channel Per Carrier". Dsigne une porteuse employe pour une diffusion numrique et regroupant un certain nombre de chanes mises partir d'un mme multiplex (une mme frquence). C'est le standard le plus utilis pour la rception directe grand public. Le symbol rate (SR) est gnralement de 27 500 (mme s'il peut descendre dans les 10 000 et quelques fois monter au-dessus de 30 000, ce qui n'est pas couvert par tous les terminaux) avec un FEC en gnral de 2/3, 3/4 ou 5/6.

    Mcanique
    Voir polariseur.

    Mediaguard
    Mode de cryptage utilis par les chanes de Canal+/satellite dans ses bouquets numriques franais et trangers.

    Mediahighway
    Nom donn au systme d'exploitation (applications interactives) du terminal numrique de Canal+ en France et l'tranger.

    Megabit
    Mbit en abrg, par seconde. Unit souvent utilise pour les dbits de transmission audio/vido/donnes, en diffusion numrique.

    Micro-ondes
    Microwaves en anglais. En tlvision, gamme de frquences utilisant le spectre HF, allant de 3 GHz 30 GHz. Elle est notamment utilise pour les liaisons satellite et les faisceaux hertziens.

    MMDS
    Microwave Multipoint Distribution System, surnomm le cble hertzien (wireless cable). Systme de diffusion terrestre, utilisant la bande 2,5 2,7 GHz. La diffusion MMDS peut tre analogique (Pal, Scam, NTSC) ou numrique. Elle est trs courante dans certains pays du monde, notamment en Afrique. Quelques expriences ont vu le jour en France, en particulier Prades (Pyrnes Orientales).

    Modulateur
    Circuit metteur. Pour un rcepteur satellite ou un magntoscope, ce circuit met les signaux audio et vido sur une frquence, suivant les standards et les normes de tlvision terrestre. Raccord directement la prise antenne du tlviseur, le modulateur permet de traduire ces signaux dans les mmes conditions qu'un metteur hertzien terrestre.

    Moniteur vido
    Tlviseur dpourvu de circuits de rception. De ce fait, un moniteur vido n’est pas assujetti la redevance en France. Comparable l’cran d’un ordinateur, il peut se voir relier un dmodulateur, un magntoscope, une camra… ou toute autre source vido. Certains n'intgrent pas de haut-parleurs et ne dlivrent donc que l’image.

    Monture
    Structure mtallique qui supporte la parabole. Elle peut tre fixe ou mobile. Une monture mobile, dite motorise, est munie d'un moteur (ou actuateur) et est pilote par un positionneur associ au rcepteur. Il existe deux types de montures mobiles : monture polaire ou quatoriale et monture horizon/horizon.

    Mosaque
    Voir pixelisation.

    MP 3
    Conu conjointement par l'institut Fraunhofer et Thomson et standardis ds 1992, le MP3 est un algorithme de compression driv de la compression sonore utilis pour les vidos au format MPEG-1 (MP3 signifie d'ailleurs MPEG-1 Audio Layer 3). Il s'agit du format qui offre le panel de paramtrage le plus important. On peut en effet dfinir un dbit ("bitrate" dans le jargon) allant de 32 320 kbps. partir de 128 Kbps, la qualit audio devient suffisante pour encoder des chansons. 192 Kbps, la qualit est similaire celle d'un CD audio. ce taux de compression, une minute de musique quivaut 1,4 Mo de donnes. Mais il est galement possible d'opter pour un dbit variable dit VBR (Variable Bit Rate). Dans ce cas, l'encodeur augmentera le taux de compression sur les passages musicaux moins complexes, ce qui diminuera lgrement la taille du fichier final. Le gain dpend grandement du type de morceau : de 5 10% avec un extrait de musique classique ou du jazz, pas grand-chose avec du rock ou du rap. Le gros avantage du MP3 demeure sa compatibilit avec l'ensemble des baladeurs audionumriques, mais aussi certaines chanes hi-fi, autoradios et lecteurs de DVD de salon. En revanche, ce format pche un peu au niveau de la restitution des frquences aigus et se montre donc moins adapt la musique classique, par exemple.

    MP 3 PRO
    Avec l'arrive de formats concurrents et plus efficaces tels le WMA ou l'AAC, les dpositaires du MP3 ont dcid de faire voluer le format. D'o l'arrive du MP3 Pro, sorti la fin de 2001. Dans son principe, le MP3 Pro a pour but d'amliorer la principale lacune du MP3 au niveau des frquences leves. Ainsi, si le premier supprime purement et simplement les frquences situes au-del d'un spectre dfini par le taux de compression, le second essaie, autant que faire ce peu, de conserver certaines de ces hautes frquences qui amlioreront la qualit d'coute. Ainsi un dbit de 96 kbps, le MP3 Pro est lgrement plus efficace que le MP3 128 kbps, d'o un gain de poids de 25%. Plus le dbit sera faible, et plus le gain sera lev. Et en corollaire, avec un dbit suprieur ou gal 192 kbps, la diffrence apparat quasi imperceptible. La qualit CD en MP3 Pro est obtenue 96 kbps, soit 720 ko pour une minute. Toutefois, et c'est l que le bt blesse et nuit au dveloppement de ce format, il n'existe pas d'encodeur gratuit supportant le MP3 Pro. Signalons que les fichiers MP3 Pro peuvent en thorie tre lus par des baladeurs ne supportant que le MP3 mais dans la pratique la qualit sonore obtenue est souvent sujette caution.

    Mpeg
    De l'anglais Motion Picture Expert Group. Signifie Groupe d'experts pour l'image anime (vido). l'origine, unit de recherche et de dveloppement amricaine, qui a mis au point une srie de normes et recommandations techniques pour la compression et la diffusion numrique audio et vido. Nom galement donn la norme de compression et de diffusion numrique pour la tlvision. La premire version de cette norme, le Mpeg 1, est exploite sur certains supports comme le CD Vido, pour une qualit moyenne, alors que le Mpeg 2 peut vhiculer la TVHD. Il existe galement des normes intermdiaires (Mpeg 1.5). Le Mpeg 2 est associ la norme europenne de diffusion DVB.

    Multicrypt
    Technique consistant interchanger , dans un dcodeur numrique, plusieurs contrles d'accs, grce une ou plusieurs interfaces communes. Elle permet ainsi ce terminal spcifique de dcrypter successivement plusieurs systmes diffrents (Mediaguard, Viaccess, Irdeto par exemple), en fonction de celui (ou ceux) choisi(s). L'avantage de cette technique est que les terminaux peuvent tre fabriqus en grande srie et intgrer au dernier moment le (ou les) contrle(s) d'accs en vigueur dans le pays de commercialisation. La base de l'appareil reste donc la mme. Seul le contrle d'accs change. Inutile d'envoyer plusieurs modes de cryptage dans le signal, comme c'est ncessaire dans le cas du simulcrypt. Voir interface commune. Dans la procdure Multicrypt les rcepteurs numriques ne sont usage multiple que s’ils sont eux-mmes quips pour dcrypter des programmes diversementcrypts. Pendant leur diffusion, les programmes ne sont protgs que par un seul systme de cryptage la fois. Pour recevoir un programme, le rcepteur a besoin du systme de dcryptage propre ce programme. Tant qu’un rcepteur numrique ne contient qu’un seul module install, cela signifie que, pour tout autre programme dpendant d’un systme decryptage diffrent de celui des programmes prcdemment vus, le tlspectateur auraitbesoin d’un rcepteur numrique supplmentaire. Il y a cependant derrire la procdure Multicrypt l’ide de rendre le module d’accs conditionnel interchangeable ou de permettred’utiliser plusieurs modules CA dans le mme rcepteur numrique. Il suffirait d’agrandir le rcepteur numrique ou de ne remplacer qu’une seule pice

    Multiplex
    En tlvision numrique, signal regroupant un ensemble de programmes comprims et diffuss simultanment sur une mme frquence.

    Multiplexage
    Action de multiplexer.

    Multiplexer
    Raliser un multiplex, c'est--dire combiner plusieurs sources vido, audio et donnes par exemple en un mme signal, pour les diffuser en mme temps sur une mme frquence.

    Multiplicateur de lignes
    Cet appareil de traitement vido trs sophistiqu permet de calculer les points intermdiaires pour construire une image haute dfinition (voire trs haute dfinition) partir du signal vido. Trs en vogue sur les grosses installations base de projecteurs tri-tubes, les multiplicateurs de lignes sont aujourd'hui accessibles et peuvent tre adapts sur les vido-projecteurs LCD et DLP.Un multiplicateur de lignes offre une amlioration trs sensible de la qualit d'image ds que la taille de l'cran dpasse 1,50 m de base. A partir de 2m ou 2,5m de base, il devient indispensable !

    Musicam
    Abrviation pour Masking pattern adapted Universal Subband Integrated Coded And Multiplexing. Norme de compression numrique audio utilise pour la retransmission des signaux tl en Mpeg.


    LG
    La connaissance, c'est partager le savoir qui nous fait grandir.

  15. #15
    NAB
    National Association of Broadcasters. Association amricaine, regroupant plus d'un millier de chanes de tlvision diffusant sur le territoire amricain. Dsigne galement la convention annuelle, qui propose la plus importante exposition mondiale de matriel de tlvision professionnel.

    Nagravision
    Mode de cryptage utilis pour la diffusion analogique notamment par Canal+ et toutes les chanes dveloppes dans son giron en France et l'tranger. En numrique, le systme a t retenu par Va Digital en Espagne.

    Nicam
    Near Instantaneous Compression And Modulation. Systme de diffusion d'une sous-porteuse son numrique en Pal ou en Scam. La sous-porteuse Nicam, qui peut tre mono ou stro, permet de doubler la sous-porteuse analogique avec un son numrique. Le Nicam a t adapt par TDF au Scam en voie hertzienne et la plupart des postes de tlvision sur le march sont aujourd'hui Scam-Nicam.

    Nilesat
    Satellites exploits par le gouvernement gyptien, 7 Ouest. Deux satellites sont oprationnels 101 et 102 la mme position orbitale. Pour les zones de couverture voir : http://www.nilesat.com.eg/satfootprint.htm

    NIT
    Abrviation anglaise de Network information table. Tableau contenant les donnes techniques relatives (SR et PID) la rception et la reconnaissance par les rcepteurs des programmes transmis. On parle aussi de Program map table (PMT). Le DVB-SI spcifie le systme numrique d'informations ncessaire l'identification des diffusions. Les obligatoires comprennent les Network information table (NIT), pour identifier le diffuseur, les Service description table (SDT), pour obtenir le nom des chanes diffuses, les Event information table (EIT), qui permettent de donner des informations sur les programmes (rsums, etc.) et les Time and Data Table (TDT), pour obtenir la date et l'heure. Certaines sont facultatives, telles les Bouquet association table (BAT), les Running Association Table (RST) et Stuffing tables (ST).

    NLS 256
    Abrviation de Nokia Line Shuffling, le nombre associ se rfrant celui des lignes prsentes dans l'image. Elle tait en fait un mode de cryptage utilis pour la diffusion analogique par de rares chanes en Europe et dvelopp par Nokia.

    Nominal
    Concerne notamment le lancement des satellites. Ce terme indique que les phases de mise feu, dcollage ou mise en orbite… s'effectuent normalement, de manire conforme aux prvisions.

    Norme
    En tlvision, une norme d'mission, ne pas confondre avec le standard couleur, est symbolise par une lettre, B, G, I, K, L, etc. Elle permet d'identifier les caractristiques d'un metteur terrestre : gamme de frquences, largeur de bande vido et audio, polarit des signaux, spcification des frquences sous-porteuses et du type de modulation, AM ou FM. En France mtropolitaine, le Scam est modul en norme L.

    NRA
    Le NRA est l'acronyme de "Noeud de Raccordement d'Abonns". Il s'agit d'un local stratgique au coeur duquel transitent la paire de cuivre des lignes tlphoniques des abonns ADSL, et les cbles de fibre optique des diffrents rseaux des fournisseurs d'accs. Prs de 13000 NRA composent le rseau tlphonique et ADSL franais. Peu visibles et scuriss, ces locaux sont bien souvent situs dans les sous-sols des btiments de l'oprateur historique France Tlcom. Maillon essentiel du rseau ADSL, le NRA est d'autant plus important qu'il sert d'interface entre la boucle locale (rseau de cuivre de France Tlcom) et les installations des oprateurs alternatifs qui proposent le dgroupage partiel ou total.

    NTSC
    National Television System Committee. l'origine, organisme amricain qui, en 1954, a tabli les spcifications du systme de tlvision en couleurs connu aujourd'hui sous le nom de NTSC, exploit principalement aux tats-Unis, au Canada et au Japon. Le NTSC emploie un signal de luminance et deux signaux de chrominance, reprsentant deux des trois couleurs primaires, rouge-vert-bleu, qui modulent en amplitude deux sous-porteuses de mme frquence, 3,5 MHz environ, et en quadrature de phase. Le signal reprsentant la troisime couleur primaire est obtenu, en retranchant de la valeur du signal de luminance les valeurs pondres des deux signaux de chrominance, effectivement transmis. Le NTSC est un systme 525 lignes. Cousin du Pal europen, sa conversion dans ce format ncessite une numrisation des signaux, en raison des diffrences relatives au balayage et au nombre d'images par seconde.

    numrique
    Mode de codage en systme binaire (base 2) de toute information destine un traitement informatis. Avec l’avnement de la tlvision numrique, l’environnement technologique a gagn encomplexit par rapport l’re analogique, commencer par le traitement des images en flux de donnes numriques. Ces flux contenant un norme volume de donnes demandent,avant d’tre envoys, tre compresss. C’est cette compression qui permet, en relationavec le fractionnement en chantillons des informations sonores et visuelles, de former desmultiplexes composs de diffrents programmes et services. Une transmission “multiplex”passe par un canal. Il faut savoir que, si un canal ne peut transmettre qu’un seul programme en mode analogique, dsormais il pourra loger 6 12 programmes, en fonction du debit utilis. Des services et une multiplicit d’informations supplmentaires sur les programmes, qui chappaient l’analogique, peuvent y tre adjoints. Du ct du rcepteur, si l’ancien poste analogique de tlvision peut certes tre conserv, le botier rcepteur numrique (Terminal ou Set-Top-Box) s’impose cependant, pour dcrypter les donnes numriques, reconvertir le multiplex en programmesindividuels et accueillir d’ventuelles nouveauts techniques. A titre d’illustration, onvoquera le guide lectronique des programmes (EPG), mais aussi des services interactifs des degrs divers, comme la banque domicile, le tlachat, etc.. Pour qu’il y aitinteractivit, il faut que la possibilit de communiquer existe avec celui qui propose unprogramme ou un service, grce un canal retour.

    Numris
    Nom commercial donn par France Tlcom au Rseau numrique intgration de service (RNIS). Ligne tlphonique numrique haut dbit (64 kbit/s). Expriment en 1988, le rseau numrique intgration de services permet de transmettre d'un ordinateur l'autre par le rseau de tlcommunications du texte, des images, du son, y compris des documents labors sur informatique.


    LG
    La connaissance, c'est partager le savoir qui nous fait grandir.

Page 1 sur 3 123 Dernire

Rgles des messages

  • Vous ne pouvez pas crer de sujets
  • Vous ne pouvez pas rpondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Se connecter

Se connecter