Merci Merci:  10
Likes Likes:  0
Page 2 sur 2 Première 12
  1. #16


  2. #17

    Inscrit
    Dec 2007
    Lieu
    Belgique
    Messages
    165
    Récepteur
    dream
    TV
    panasonic
    Citation Envoyé par milanista Voir le message
    mais ce system la c'est pas le card sharing hein ???
    ils ne vont pas faire de la pub non plus
    le logiciel dont ils parlent, c'est ceux que tous le monde connait: cccam, gbox , newcamd

    donc si ca c'est pas du share, je sais pas c'est quoi

  3. #18
    Bonsoir, de tte facon, vu le forum, ya des tetes qui vont tombés encore! car deja ce fofo est public, et des gens parlent normalement du sharing sans aucune sécurité! et echange meme des Dlines lol c'est des tarés ces mecs! vous allez voir que j'me trompe jamais! le sharing = IP et remonté de la Befti, donc probleme! et de tte facon les nouvels cartes seront protégé contre ca! dommage de prendre de la prison pour peu de temps de fonctionnement! et meme mettre en danger tout les connectés!

    A+

  4. #19
    Citation Envoyé par ziox Voir le message
    ils ne vont pas faire de la pub non plus
    le logiciel dont ils parlent, c'est ceux que tous le monde connait: cccam, gbox , newcamd

    donc si ca c'est pas du share, je sais pas c'est quoi
    ils parlent d'un type qui proposer un systeme en rapport a un serveur placé au USA

    Lui il va prendre cher car il vendait la combine

    Mais est ce vraiment du share ? je sais pas

  5. #20
    En Algérie , au Maroc ou en Tunisie , pas grand chose à craindre. En France Canal fait " des exemples" avec ceux qui se montrent trop confiants ou pas assez discrets , ils vont ramasser de sacrées amendes , c'est le but du jeu...Tout est dans la discrétion mes amis et la fraternité : tu me protéges , je te protége...et les affaires reprennent !

  6. #21
    Citation Envoyé par toto34 Voir le message
    l'interpellation de vingt-six individus. Elle leur reproche d'avoir piraté Canal Plus pendant plusieurs mois. Selon les informations dévoilées par RTL, ces indélicats captaient la chaîne cryptée grâce à un petit programme téléchargeable depuis Internet. Celui-ci récupérait les clés de décryptage et les droits d'accès pour permettre à ces téléspectateurs de regarder Canal Plus à l'oeil.
    Le prestataire de la chaîne en matière de cryptage a découvert le pot aux roses au mois de juin dernier. Il a immédiatement saisi le Parquet. L'affaire a été confiée à la brigade d'enquête sur les fraudes aux technologies de l'information et de la police judiciaire (Befti).
    Une bidouille informatique
    Après plusieurs semaines d'enquête, le chef du réseau a été identifié. Sa technique était simple, sur son blog il fournissait à ses « clients » l'adresse Internet où ces derniers pouvait récupérer le programme informatique. Il leur indiquait ensuite la méthode à suivre.
    « Sur un site hébergé aux Etats-Unis, les pirates récupéraient ce logiciel qui leur servait à obtenir les clés pour décrypter les protections de Canal Plus. Il leur suffisait de se procurer dans le commerce un décodeur, puis d'y transférer grâce à une bidouille informatique le programme », explique la police judiciaire. En fait, cette technique appelée cardsharing ou partage de cartes, consiste à exploiter les clés de décryptage d'abonnés payants à la chaîne cryptée.
    Selon RTL, ce système bien rodé existait depuis plus d'un an. Toutes les personnes ayant pu en bénéficier n'ont pas été encore identifiées. Pour Canal Plus, le préjudice pourrait être considérable. La chaîne n'était pas en mesure de répondre à nos questions ce jour.


Page 2 sur 2 Première 12

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  

Se connecter