" Ce sont les métiers dits sales comme éboueurs ou égoutiers qui contribuent le plus à la propreté. Et paradoxalement, ce sont dans les professions de prestige comme politiques, financiers, haut-responsables qu'on trouve le plus d'ordures. "Coluche