Le Qatar lance Es'hailSat pour contrer l'égyptien Nilesat

radmau

Ancien Staff
Inscrit
26/5/08
Messages
9 780
1_1_1.jpg

Après plusieurs années d'attente, le Qatar a finalement lancé son propre satellite de télécommunications, qui servira notamment à la diffusion de ses programmes. Le satellite s'appelle Es'hail (L'étincelant en arabe).
Ce dernier a été lancé par la fusée Ariane 5 ce 29 août.
La fusée placera notamment des satellites indiens, européens et bien sûr, qatari.
Ce lancement va marquer l'entrée du Qatar dans le club des nations possédant leurs propres capacités de télécommunications par satellite, comme c'est le cas pour l'Arabie Saoudite, les Emirats et surtout l'Egypte. Fonctionnant à partir du Centre spatial guyanais de l'Europe en Guyane française, sur la côte nord-est de l'Amérique du Sud, la fusée Ariane 5 ECA a placé la Eutelsat 25B/Es grêle -1 et de l'Inde GSAT - 7 satellites en orbite de transfert géostationnaire.
Basée au Qatar, Es'hailSat sera le diffuseur exclusif des chaînes du groupe d'Al Jazeera, qui entend utiliser ce satellite et d'autres satellites à venir pour se positionner comme un concurrent dans une région du Moyen-Orient désormais dominée par Arabsat de l'Arabie Saoudite et de l'Egypte Nilesat.
Es'hailSat et Arabsat ont récemment convenu d' un accord de partage en bande Ku qui devrait permettre aux deux entreprises de fonctionner sans interférence. Eutelsat, Arabsat et Es'hailSat doivent encore conclure un accord sur le partage de la bande passante en bande Ka entre 25,5 degrés Est et la position orbitale principale d' Arabsat juste un demi- degré de là, à 26 degrés Est.
Es'hailSat porte une bande Ku et en bande Ka charge utile. Le satellite a été construit par Space Systems / Loral (SSL) de Palo Alto, en Californie, et c'est le premier de SSL pour Eutelsat, qui est le troisième plus grand opérateur de la flotte mondiale par les recettes. Es'hail -1 possède surtout une fonction anti-brouillage pour sa charge utile. Arabsat, Nilesat et Eutelsat ont tous ressenti les effets du brouillage politiquement motivé de leurs satellites couvrant le Moyen-Orient. En effet, Al Jazeera a subi depuis 2010 lors de la Coupe du monde en Afrique du Sud plusieurs perturbations dans la diffusion de ces programmes. Des perturbations liées à la fois à des attaques politiques pour le soutien du Qatar aux islamistes en Syrie et en Egypte, mais aussi des brouillages sur le réseau sportif et cela pour des raisons purement commerciales.
Le DG de Qatar Satellites, Cheikh Ali bin Ahmed Al Kuwari, a indiqué dans une déclaration à la presse que le Qatar a utilisé dans la fabrication du satellite Es'hail, la plus haute technologie de résistance aux interférences et aux brouillages. Les Qataris peuvent découvrir en une minute et définir la place et la source de l'attaque. Il est clair qu'avec son argent, le Qatar allait lancer tôt ou tard son propre satellite. Avec son partenariat avec Arabsat et le français Eutelsat, les Egyptiens n'ont qu'à bien se tenir et garder leur distance politique avec le Qatar car dans cinq ans, le satellite pourrait récupérer toutes les chaînes arabes et le satellite égyptien ne diffusera que les télévisions de son propre pays.

lexpressiondz.com
 
ahh s'il pouvait leur tomber sur la tete:laugh::tongue: il serai bien plus utile !!!:g:g
 
bonne nouvelle,pour une premiere fois il n y auras plus de monopolisation par le satelite egyptien nilesat,au moins le téléspectateur arabe auras le choix et peut regarder ces programmes tranquillement sur un autre satelite arabe.
 
ELHAMDOU LILAH on a souffert l annee derniere et cette annee avec ces egypchiens VIVEMENT ESHAIL SAT
 
Retour
Haut Bas