Alors que l'on est à la moitié de la Coupe du Monde de football, disputé jusqu'au 13 juillet prochain au Brésil, les opérateurs du monde entier dressent un premier bilan concernant les audiences.
Le match Brésil-Croatie a ainsi été vu par près de 43 millions de brésiliens et par 81,3% des croates, mais a également été le match inaugural le plus regardé en Grande-Bretagne depuis le Mondial 2002, avec 11,2 millions de téléspectateurs.
Autres records : Belgique/Corée du Sud, qui est devenu le match de football le plus regardé de toute l’histoire de la télévision belge, avec 82,8% de part d’audience du côté flamand et 82,1% du côté wallon ; et Angleterre/Uruguay, vu par 20 millions de britanniques, battant le record d’audience en Grande-Bretagne détenu par les Jeux Olympiques de Londres.
Le marché français n’échappe pas non plus à cet engouement pour le Mondial brésilien puisque le match France /Honduras a enregistré une part de marché de 56,3%, soit 15,9 millions de téléspectateurs, dont 1 million à travers les plateformes digitales.
Et selon toute vraisemblance, la finale du 13 juillet prochain devrait dépasser les 909 millions qui ont assisté devant leur petit écran à la finale 2010 entre l'Espagne et les Pays-Bas.