<font size="3">mily: helvetica">Il se met dans la peau d’un sans abri avec sa fille malade puis observe les réactions. La plupart vous désoleront… mais l’une d’elle vous bouleversera…
mily: helvetica">Découvrez la boulversante expérience de Coby Persin dans les rues de New York (vidéo)« Parfois, ce sont ceux qui ont le moins, qui donnent le plus». La vidéo postée par Coby Persin ne fera qu’affirmer cette phrase. Il a décidé de faire une expérience très particulière dans les rues de New York. Il va prendre le rôle d’un sans-mily: helvetica">abri en demandant de l’argent pour de l’alcool VS pour soigner sa fille malade. Le résultat va être surprenant !
Coby Persin est un farceur américain connu sur Internet pour poster des vidéos en caméra cachée. Il y a deux jours, il réalisé une étonnante expérience dans les rues de New York. Il a voulu comparer la charité des personnes en jouant le rôle d’un SDF dans deux situations différentes. Coby est resté une heure sur le trottoir, déguisé en sans-abri avec un panneau : «Un sans-abri a besoin d’argent pour de l’alcool et de la drogue». Il fait la même expérience peu de temps après en brandissant une autre pancarte. « Un père célibataire SDF a besoin de l’argent pour sa famille». Dans ce cas-ci, il a mendié pendant 60 min avec sa fille malade, qui jouait aussi l’actrice et la comédie pour voir la réaction des gens.
La logique voudrait que l’on donne à un père qui doit soigner son enfant. Mais la réalité est tout autre. Le résultat est surprenant quand Coby reçoit beaucoup plus d’argent pour de l’alcool que pour sa fille. Un passant a même donné de l’argent en disant : « Assure-toi que tu t’achètes une bonne bouteille, profite de la vie». Lorsqu’il fait l’expérience avec sa fausse fille, il est ignoré et ne reçoit pas une pièce. Sauf...à un moment, une magnifique situation s’offre à lui. Une sans-abri, comme lui, décide de lui donner tout l’argent qu’elle a reçu en disant : « tu en as plus besoin que moi, laisse-moi prier pour ta fille». Ce moment est très prenant et prouve que ce sont les personnes qui ont le moins, qui donnent le plus. Belle leçon de vie.