mily: BitterRegular">Une Brésilienne victime d'une balle perdue lors d'une fusillade a été sauvée par son soutien-gorge.mily: BitterRegular">Au Brésil, Ivete, une commerçante de Belem a été miraculeusement sauvée par son soutien-gorge. L’armature de celui-ci a stoppé une balle tirée lors d’un braquage qui a mal tourné, et qui s’est transformé en fusillade.Son mari, qui a assisté à la scène, pensait déjà au pire. "Il a crié 'il a tiré' et au moment où j'entendais le second tir, il s'est écrié : 'au secours, emmenez ma femme à l'hôpital, on lui a tiré en plein cœur'”, raconte Ivete à Globo.“Mais je lui ai dit non, je ne suis pas touchée, je ne sens rien! [...] Je n'ai pas vu de sang. C'est seulement quelques minutes après que j'ai commencé à avoir mal”.Grâce à son soutien-gorge, Ivete n’a eu pour séquelle qu’une sensation de brûlure. Enfin, en partie seulement grâce à son soutien-gorge selon l’intéressée : "Je pense que Dieu m'a sauvée. Le soutien-gorge a aidé, mais c'est Dieu qui m'a sauvée".