Merci Merci:  5
Likes Likes:  0
Dislikes Dislikes:  0
Affiche les résultats de 1 à 3 sur 3

Sujet : c'est quoi le Cardcharing...!!


  1. #1
    DZSatien Initié Avatar de starsat420
    Inscrit
    Nov 2007
    Lieu
    Alger
    Âge
    44
    Messages
    681
    Récepteur
    cristor HD 200
    TV
    samsung
    Remerciement / J'aime

    mini_email004 c'est quoi le Cardcharing...!!

    Salut tout le monde je peux savoir c'est quoi le cardcharing et comment fonctionnent il et quel son les récepteurs numérique qui marche avec le cardcharing.

    merci d'avance a ceux qui me porte des explications et une aide.


  2. #2
    DZSatien Initié Avatar de donjuan
    Inscrit
    Apr 2008
    Lieu
    ANYWHERE
    Âge
    37
    Messages
    860
    Récepteur
    DREAMBOX 800HD SE
    TV
    SAMSUNG UHD 3D
    Remerciement / J'aime

    Explicatio sur le Sharing.

    mily: Verdana">Salut Starsat420,
    mily: Verdana">En voici une doc sur le cardsharing, j'espère t'apporter une petite lumière sur le sujet.

    Bonne lecture à tous,


    COMPRENDRE LE SHARING

    dans ce cas c'est le GBOX


    Introduction :

    Cette explication est une tentative, sans la prétention d’être un document exhaustif, de
    collecte et de réorganisation de divers postes et sujets existants sur le net, sur le partage
    de cartes de l’émulateur appelé GBOX.
    Nous n’avons aucunes prétentions en ce qui concerne la recherche, les découvertes ou
    les écrits, nous nous contentons de collecter ce que vous pouvez trouver en vrac sur la
    toile et en particulier les annotations dans les fichiers originaux, la FAQ de DARKVIDEO et
    l’aide de certains membres de la GBOXTEAM (+ quelques anonymes).
    Tout ce qui est écrit dans ce document sert exclusivement à la recherche et à l’étude
    ludique.
    La vision ou le partage de chaînes cryptées sans abonnement dans les pays ou ces
    chaînes sont disponibles, est une infraction punissable par la loi.
    L’auteur n’est pas responsable des dommages éventuels ou des abus qui pourraient être
    occasionné par l’utilisation détournée de ce document.

    Avant de nous lancer dans le coeur du sujet, il est bon de rappeler les termes les plus
    importants.

    LE DECODEUR ( le Terminal ) :

    Le décodeur, est un démodulateur de signal. Il peut être « satellite », « câble » ou
    « terrestre » son rôle est de transformer le signal électrique en provenance du
    satellite, du réseau câblé ou autre, pour en extraire les trames vidéo et les trames
    de contrôle. Les décodeurs sont généralement prévus pour une utilisation avec
    contrôle d’accès en intégrant une ou plusieurs plates-formes permettant l’utilisation
    de systèmes de contrôles d’accès. Par exemple MEDIAGUARD / SECA ou VIACCESS.
    On peut aussi trouver des décodeurs avec un port PCMCIA pouvant recevoir un
    module pour une seconde plate-forme, en achetant le module PCMCIA pour
    système d’accès MEDIAGUARD / SECA (on parle de module « CAM ») on obtient un
    décodeur compatible avec les deux systèmes voir plus.
    Si vous êtes en France abonné à CSAT ou TPS, il vous faut obligatoirement un CAM
    (qui a payé sa redevance aux systèmes VIACCESS ou MEDIAGUARD ou bien un
    système comme EUROCRYPT.
    C’est pour cette raison que des décodeurs comme la DREAMBOX ou la ITGATE sont
    vendues avec un logiciel qui ne décode pas VIACESS OU MEDIAGUARD et nécessite
    EN PRINCIPE l'achat d'une CAM.
    Ces plates-formes ou CAM peuvent être simulés par un soft (voir émulateurs soft
    plus bas).

    Le Principe des cartes à puce et les contrôles d'accés :

    Qu’est ce qu’il y a au juste dans ces cartes ?
    Les cartes à puces de contrôle d’accès sont des automates, elles reçoivent des
    commandes, peuvent exécuter des calculs (notamment cryptage et décryptage) et
    peuvent stocker des données dans leur mémoire locale. Ces cartes intègrent un
    microprocesseur et un crypto processeur avec un programme résident et une
    mémoire réinscriptibles.
    Elles respectent la norme ISO 7816 qui régit les cartes à puces (SMARTCARD.
    La carte n’envoie jamais de données ou de commandes de sa propre initiative
    2
    Si on veut être superficiel, on peut résumer à ce principe :
    1) Le décodeur envoie à la carte une commande contenant ou non des données
    2) La carte répond avec ou non des données
    Par exemple voici quelques dialogues types vulgarisés :

    ·
    Commande de description du contenu de la carte

    Ex : « combien de fournisseurs d’accès contiens-tu ? » Réponse : 3

    ·




    Commande de description du contenu de la carte

    Ex : « quelles clés fournisseur 00 contiens-tu ? » Réponse : F0

    ·




    Commande de décryptage vidéo

    Ex : « Donnes moi le mot c1 c2 c3 c4 c5 c6 c7 c8 décrypté par clé 0C »
    Réponse : d1 d2 d3 d4 d5 d6 d7 d8
    On n’accède jamais aux clés, on ne sait que dire si elles existent ou que les
    appliquer sur un mot
    Les transactions importantes sont signées à l’aide d’une clé. Pour être interprétée
    par la carte la carte et l’émetteur doivent connaître la clé. La signature est une
    sorte de mot de contrôle calculé avec les octets de l’instruction et avec la clé. Les
    clés qui servent à ce contrôle sont des clés de management (MK) par exemple clés
    00 à 0A en hexadécimal, en SECA. Elles ne sont connues théoriquement que du
    fournisseur et de la carte, donc une instruction correctement signée sera exécutée
    car présumée venir du fournisseur autorisé.


    Les Cartes Officielles :

    Les cartes officielles (cartes off) sont les cartes livrées par le fournisseur du
    bouquet pour lequel on a un abonnement ou incluses dans un pack prêt à l’emploi
    que l’on trouve en grande surface ou qui tombent des camions…. On reconnaît
    facilement ces cartes car elles portent le logo du fournisseur ; Elles peuvent être
    « activées » ou « non activées »

    Les Cartes Emulatrices :

    Pour comprendre ce concept, il faut d’abord comprendre ce qu’est une carte à puce
    de contrôle d’accès (voir plus haut).
    Le principe d’une carte émulatrice est de remplacer une carte off par une carte à
    microprocesseur, contenant l’algorithme de décryptage des mots vidéo (pour voir
    les programmes en clair).

    Les Emulateurs Soft :

    Dans le cas de T** ou de C* si vous êtes hors de France, par exemple en
    Belgique, où ni C*** ou T**sont en vente officielle, la loi française ne s'applique
    plus. Vous pouvez donc librement utiliser une version logicielle de la DREAMBOX
    ou d’ ITGATE, comme l'image GEMINI, que vous trouverez sur des sites hors de
    France et qui contient le module de décodage du VIACCESS ou MEDIAGUARD en
    logiciel, module usuellement appelé "EMU" comme émulateur.
    Il n'y a pas de différence de fonctionnement entre un ASTONSCRYPT matériel et
    un EMU logiciel. Le module matériel ne donne aucun avantage de fonctionnement,
    car le décodage du flux vidéo est peu coûteux en processeur. Les spécialistes sur
    les forums indiquent une très faible utilisation globale du processeur sur une
    DREAMBOX, idem pour l’ ITGATE.
    Les noms des émulateurs soft sont "NEWCAM", "RADEGAST" "GBOX", etc.
    Certains sont spécialisés pour des pays spécifiques, par exemple GBOX gère en
    plus le NDS et l’ IRDETO italien.
    Attention ne confondez pas le décodage du flux dont je parle avec le décodage des
    clefs pour accéder au bouquet payant.

    EMM ( Entitilement Management Messages ) :

    Tout ce qui a attrait à la gestion de la carte comme la fin de l'abonnement,

    l’allongement de l'abonnement, la gestion des EVENTS PPV, la gestion des jetons
    PPV, la mise à jour des clés etc., c’est par ici qu’on envois entre autre des trames
    tueuses.

    ECM ( Entitilement Controle Messages ) :

    Tout ce qui a attrait à la mise en clair de l’image, décodage, décryptage etc.

    Les Cryptages :

    Nombreux et variés, ça c’est du pur commerce chacun essayant de prouver par
    tous les moyens que son système est le meilleur :
    BETACRYPT – BISS – CODICRYPT - CONAX - CRYPTOWORKS – DREAMCRYPT –
    GRIFFIN - IRDETO 1 - IRDETO 2 – KEYFLY- MEDIAGUARD 1 - MEDIAGUARD 2 –
    NAGRAVISION - NAGRAVISION 2 - NDS- NOVA – NTL - POWERVU+ – RAS -
    THALESCRYPT – TROPHYACESS - VIACCESS 1 - VIACCESS 2.3/4/5/x –
    VIDEOGUARD

    Les principaux émulateurs :

    B=Bétacrypt – v=Viaccess – n=nagravison – s=seca (mediaguard) – co=Conax etc…

    Newcamd

    **** directory: /var/scce -keylist, ppua, rsakeylist & tpscrypt
    Program files: /var/bin - newcamd, cardserv, cardspider, betadserv
    Config files: /var/tuxbox/config - newcamd.conf, cardserv.cfg, betad.cfg
    AU files: /var/scce/ - nagrarom3.bin, nagraram3.bin, nagraepr3.bin, sttestrom3.bin,
    stmaprom3.bin, nagrarom7.bin, nagraram7.bin, nagraepr7.bin, nagrarom10.bin,
    nagraram10.bin, nagraepr10.bin, nagrarom11.bin, nagraram11.bin, nagraepr11.bin,
    rsakeylist – Emu : b1,v2.3/2.4,n1/2,s1/2cr,t*s,biss

    UCAS/SCAM

    **** directory: /var/**** - SoftCam.Key, seca2,nagra,via, IRDETO,conax
    Program files: /var/bin - scam
    Config files: /var/**** - softcam.cfg
    AU files: /var/****/ - seca2 /nagra_rom – EMU b1,v2.3/2.4,n1,s1/2

    CamX

    **** directory: /var/**** - SoftCam.Key
    Program files: /var/bin - camx server
    Config files: /var/bin - config serverconfig
    AU files: var/****/ - AutoRoll.key – EMU b1,s1/2,v2.3/2.4,t*s,n1/2

    4
    Evocamd

    **** directory: /var/**** - Autoupdate.Key & Keylist.txt
    Program files: /var/bin - evocamd
    Config files: /var/**** - camd_cfg
    AU files: /var/**** - Autoupdate.Key, /var/scce/ - nagraepr3.bin, nagraepr7.bin,
    nagraepr10.bin, nagraepr11.bin, nagraram3.bin, nagraram7.bin, nagraram10.bin,
    nagraram11.bin, nagrarom3ext.bin – EMU b1,s1/2,v2.3/2.4,n1/2,cr,t*s,biss

    Radegast

    **** directory: /var/**** - SoftCam.Key & AutoRoll.Key
    Program files: /var/bin - rdgd, camd.rdgd, netpilot
    Config files: /var/etc - radegast.cfg
    AU files: Need a patched driver for older conax cards
    EMU : b1,s1/2,v2.3/2.4, n1/2

    Camd3

    **** directory: /var/**** - camd3.****
    Program files: /var/bin - camd3
    Config files: /var/**** - camd3.conf, camd3.config
    AU files: /var/****/ - seca_hash.bin, seca2_hash_0070.bin, seca2_mask_0070.bin,
    camd3.**** EMU : b1,s1/2v2.3/2.4,t*scr,n1/2,biss

    Mgcamd

    **** directory: /var/**** - SoftCam.Key & AutoRoll.Key
    Program files: /var/bin - mgcamd
    Config files: /var/**** - mg_cfg
    AU files: /var/keys**** - AutoRoll.Key
    EMU : b1,s1/2,v2.3/2.4,t*s,cr,n1/2,biss

    GBOX

    **** directory: /var/**** - seca,nagra,via, IRDETO,conax
    Program files: /var/bin - GBOX
    Config files: /var/**** - GBOX_cfg
    AU files: /var/****/roms/ - eeprom10.bin, eeprom11.bin, eeprom3.bin, eeprom7.bin,
    ram_10.bin, ram_11.bin, ram_3.bin, ram_7.bin, rom10.rom, rom11.rom, rom3.rom,
    rom7.rom
    EMU : b1,s1/2,cr,v2.3/2.4,t*s,n1/2,biss

    Xcamd

    **** directory: /var/**** - ****.txt, AutoRoll.key
    Program files: /var/bin - xcamd
    Config files: /var/etc - xcamd.conf
    AU files: /var/roms/ - eeprom10.bin, eeprom11.bin, eeprom3.bin, eeprom7.bin,
    ram_10.bin, ram_11.bin, ram_3.bin, ram_7.bin, rom10.rom, rom11.rom,
    rom3.rom, rom7.rom EMU : b1,s1/2,v2.3/2.4,t*s,n1/2

    Il y a bien sur d’autres émulateurs mais ils sont soit privés soit moins connus.

    Conclusion :

    Voilà, nous avons une idée de ce que sont et font ces émulateurs, nous pouvons

    maintenant nous concentrer sur celui qui nous intéresse le GBOX.
    A travers les recherches sur la toile il semble évident que cet EMU est un peu particulier
    et en quelque sorte non publique.


    La réticence des divers forums à en parler, nous incite à la curiosité, nous allons donc

    avec le peu que nous avons essayé de débroussailler.
    Imaginons que nous n’avons pas l’émulateur installé nous allons donc commencer depuis
    le début.

    Commencer par vous procurer le fichier GBOX, vu que c’est un émulateur privé, il n’est
    pas téléchargeable par votre DREAM ou ITGATE, vous allez devoir vous le procurer sur la
    toile.

    Un bon moteur de recherche fera l’affaire, au moment où cette FAQ est écrite la version
    2.25C est disponible.

    Le plus simple :

    1) Procurez-vous l’émulateur en format GBOXxx.tar.gz
    2) Copié le en FTP dans le directory /tmp
    3) Bouton bleu de votre télécommande
    4) Addons
    5) Installation manuelle, vous serez dans la directory /tmp
    6) Positionnez-vous sur le fichier GBOXx.tar.gz et sauvez
    7) Revenir dans le Blue panel en haut faite défilez le EMU puis Ok pour sélectionné
    celui qui vous intéresse.
    Maintenant il peut arriver que vous receviez d’un copain qui l’a reçu d’un copain un
    spécial sans Install, alors suivez ce qui suit ouvrez le DCC ou tout autre programme Pour faire simplement du Sharing.


    Bonne soirée.

    Merci également pour Icon of Coil


    @+++ donjuan de LDDS



    Dernière édition par donjuan; 14-06-2008 à 23:03

  3. #3
    Nouveau
    Inscrit
    Aug 2008
    Âge
    52
    Messages
    3
    Remerciement / J'aime
    Bravo Et Mille Merci Pour Ces Renseignements Tres Interressants

  4. Merci malouuka disent merci

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
Nous contacter | DZSat | Archives | Haut de page