Web Analytics Made Easy - Statcounter

Smart tv samsung, évolution ultime du tv connecté ?

superman20

DZSatien Expert
Inscrit
16/10/15
Messages
1 645



smart_tv_samsung_evolution_ultime_du_0519_a.jpg

photo_ombre_gr.jpg

Même si leur vocation commune était d’afficher des contenus sur des écrans, le monde de l’internet et celui de la télévision n’ont pas spontanément établi de lien. Aux premières heures du Web, les fournisseurs d’accès se contentaient de proposer à leurs clients un simple modem à connecter sur l’arrivée de la ligne téléphonique. Surfer sur le réseau via un écran d’ordinateur était d’ailleurs assez rapidement coûteux puisque, outre les frais d’ abonnement à ce service, le temps de consultation était facturé à la minute de connexion. Exactement comme pour les communications téléphoniques de l’époque ou l’utilisation du célèbre Minitel. Depuis, les choses ont bien changé, TV et internet font extrêmement bon ménage, allant même jusqu’à devenir indissociables, ou presque, avec la naissance du concept Smart TV. Et dans le domaine, Samsung fait clairement office de leader avec une offre de services inégalée.

separateur.jpg

Smart-tv-apps-samsung%201000.jpg

LES DÉBUTS DIFFICILES DU TV CONNECTÉ EN FRANCE
Il faut toutefois préciser que cette idylle entre téléviseur et internet est récente en France. La difficile émergence des TV connectés, situation spécifique à notre pays, est essentiellement imputable à la présence d’une Box d’un opérateur de télécommunication dans de très nombreux foyers français. Pour expliquer cette situation, il faut revenir quelques décennies en arrière (milieu/fin des années 90) et considérer une première évolution qui concerna les communications. Des offres d’appels vers l’étranger à coût réduit firent leur apparition.

En effet, en numérisant la communication et en la faisant transiter par internet elles étaient facturées au prix d’une connexion internet, soit le prix d’une communication « locale » et non plus internationale, quel que soit le pays appelé. La VoIP, Voice over Internet Protocol, était née. Elle existe toujours sur les réseaux d’entreprise. Pour les usages domestiques, elle passe maintenant surtout par des applications, comme Skype ou Face Time, qui permettent toujours de téléphoner gratuitement vers l’étranger et conservent ainsi leur intérêt, même si le coût des communications à l’international a fortement baissé.

Sans doute vous demandez-vous quel rapport existe‑t‑il entre un téléphone d'entreprise et les Smart TV que nous connaissons ? Plus que vous ne le pensez en fait… Car si les Smart TV ont eu du mal à émerger en France à la fin des années 2000/début des années 2010, c'est intimement lié au fort équipement des foyers français en « box » internet, donc à l'apparition de la VoIP (Voice Over Internet Protocol) pour les appels longue distance à la fin des années 90, en entreprises.
Cisco%208851%201000.jpg
L’ARRIVÉE DES OFFRES « TRIPLE PLAY »
C’est en 2001 que Free révolutionne le concept de fournisseur d’accès internet en proposant la première offre dite « Triple Play », c’est‑à‑dire Internet plus téléphonie plus accès aux chaînes de télévision, le tout regroupé sur un même point d’accès. Pour cela, cette même année, le fournisseur d’accès commercialise sa célèbre FreeBox, le premier équipement cumulant les fonctions de modem conventionnel, pour l’accès internet, de codec VoIP, pour la téléphonie, et de décodeur IPTV, pour accéder aux programmes télévisés également via le Net. Assez vite, bien sûr, la concurrence a réagi pour contrer Free dans sa conquête de clientèle. Ainsi, très rapidement, l’ensemble des FAI (fournisseurs d’accès internet) a‑t‑il également proposé des offres Triple Play à ses clients. Le modem était mort, la « Box » était née.

Freebox%20Revolution%201000_3.jpg


Un bouleversement qui fit de la France une exception au niveau mondial. C’était en effet l’un des rares pays ou les FAI proposaient directement des box capables de gérer des offres Triple Play. Le succès ne s’est pas fait attendre et l’équipement des foyers français à très vite grimpé en flèche, alors qu’à travers le monde les FAI se contentent généralement de fournir un modem, l’utilisateur devant se débrouiller pour s’équiper d’une set‑top‑box : un boîtier complémentaire chargé, ente autres, de proposer un accès aux chaînes télévisées, aux vidéos en streaming ou téléchargement, voire à de la Vidéo à la demande (VOD).

Samsung%20Booth%20IFA%202010%20montage%201000.jpg
L'année 2010 fut l'occasion pour Samsung de présenter au salon CES de Las Vegas…
…sa plateforme Smart TV. Une sacrée révolution à l'époque. Celle‑ci fut remplacée en 2015 par Tizen.


Une spécificité qui illustre pourquoi, durant de longues années, les Français se sont assez peu intéressés aux téléviseurs connectés. Même si à l’IFA de Berlin en 2008 Samsung présente ses séries 750 et 950, des téléviseurs équipés d’une prise Ethernet, et que progressivement les autres constructeurs lui emboîtent le pas, en France cette option ne connaît qu’un succès mitigé. Ce point est lié au fait que les services qu’apporte la connexion Ethernet redondent avec ceux déjà offerts par la Box du fournisseur d’accès. Dans la plupart des pays étrangers, à l’opposé, cette option constitue un réel argument de vente puisqu’elle évite à l’utilisateur d’avoir à investir dans une set‑top‑box. Voilà pourquoi sur le territoire français, si dès le début des années 2010 la quasi‑totalité des téléviseurs de salon vendus était des spécimens connectés et pouvaient donc ainsi accéder directement à Internet, seule une minorité d’utilisateurs utilisaient réellement cette possibilité.

SERVICES INTÉGRÉS AU TV, SAMSUNG MONTRE L’EXEMPLE
C’est l’intégration de services directement au sein du téléviseur qui a suscité un nouvel intérêt pour les TV connectés dorénavant désignés sous l’appellation Smart TV, un terme en provenance des smartphones coutumiers d’applications à installer pour profiter de nouvelles fonctionnalités. En 2011 Samsung développe sa plateforme Smart TV lancée en 2010 et l’intègre sur de très nombreuses références de sa gamme LCD/LED et Plasma (D8000, D7000, D6000…).

Samsung-smart-tv%202010%201000.jpg
Jusqu'alors cantonnée aux services disponibles au sein du TV par la marque, la fonction Smart TV a véritablement pris son envol avec la possibilité donnée au consommateur d'installer diverses applications proposées via une boutique, à l'instar des us et coutumes en vogue sur les smartphones.

Ces modèles permettaient de se démarquer des services proposés par les box et venaient compléter leur offre. En se connectant au réseau des réseaux, le téléviseur pouvait ainsi accéder à des services tels que Picassa ou YouTube au même titre qu’un ordinateur. De plus, en se dotant d’une compatibilité UPnP (DLNA), le téléviseur pouvait aussi exploiter des contenus stockés sur les matériels partagés sur le réseau domestique, voire, sur certains modèles évolués, surfer sur internet par l’intermédiaire de leur télécommande grâce à la présence d’un navigateur intégré. Progressivement, il est même devenu possible de télécharger des applications sur les Smart TV et de les exécuter, exactement comme sur n’importe quelle autre plateforme connectée, un smartphone ou une tablette Android notamment.

Logo%20applications%20Smart%20TV%201000.jpg



2017, LE TÉLÉVISEUR AU CENTRE DE L’INSTALLATION
Ainsi, au fil des années et au gré des nouveaux services disponibles, le téléviseur est devenu dans bon nombre de foyers la clé de voûte du système multimédia domestique. Son rôle ne se limite plus à la réception d’émissions télévisées ou à celui de moniteur, lorsqu’il est connecté à un lecteur Blu‑Ray par exemple. Il s’ouvre aujourd’hui très largement aux services de vidéo à la demande ou à la « TV de rattrapage » (Catch‑Up TV) par l’intermédiaire de services en streaming permettant de voir ou de revoir des émissions diffusées antérieurement.

Ces services, qui ne sont pas directement liés au fournisseur d’accès (on parle de services OTT pour Over the Top, soit un service de contournement permettant d’acheminer des contenus audio et vidéo, ou autre, via internet sans la participation d’un opérateur) sont accessibles uniquement si le téléviseur dispose d’une certaine autonomie vis‑à‑vis de ses connexions Web. L’illustration la plus parlante de ce type d’accès à des contenus dématérialisés est probablement l’arrivée de Netflix. Plus que jamais le terme Smart TV prend donc tous son sens.

Samsung-tv-suhd-smart-keyvisual%20Netflix%201000.jpg


L'arrivée du service de streaming audiovisuel Netflix a tout changé. Les Smart TV ont démontré avec les plateformes OTT leur évidente utilité. Ces dernières ont d'ailleurs « initié » le consommateur au TV connecté et largement assuré la promotion de cette fonctionnalité auprès du grand public.


L’OFFRE SMART TV SAMSUNG
On l'a vu, au fil des années, les marques TV n’ont eu de cesse d’améliorer leurs modèles Smart TV avec des applications toujours plus intéressantes, des fonctionnalités toujours plus larges et une ergonomie toujours plus intuitive. Trois piliers indispensables au développement de l’intérêt de la fonction Smart TV dans l’esprit des consommateurs. Et il est une marque qui obtient des résultats remarquables dans le domaine, Samsung. Interrogé sur le sujet, le constructeur déclare, qu’en 2017, 70% de leur Smart TV sont connectés au net (pour information, selon la dernière étude de l’observatoire de l’équipement audiovisuel des foyers français, au 30 juin 2017 en France 58,8% des TV sont connectés à internet). Soit une proportion supérieure à toutes les autres marques celles intégrant l’interface Smart TV Android y compris. La raison de cet engouement du grand public est simple, l’offre Smart TV Samsung est sans doute la plus attractive qui soit. La philosophie du groupe coréen est simple, plutôt que de multiplier les services et applications (l’optique d’Android TV), l’idée est d’identifier ceux qui fonctionnent auprès des consommateurs et de les regrouper au sein du Smart Hub Samsung (cf. plus bas le concept du Smart Hub).

Smart%20TV%20SFR%204K%201000.jpg
Les Smart TV Samsung sont à la pointe des nouveaux services. Ils furent par exemple les premiers à proposer un flux OTT 4K avec la chaîne SFR Sport 4K.

REVUE DE DÉTAIL…
On l’a vu, un Smart TV peut aisément et directement accéder aux contenus multimédias stockés sur des ordinateurs, ou un disque Nas, connectés au réseau domestique. Pour mieux répondre à cette fonction, Samsung propose depuis plusieurs mois déjà le logiciel Plex au sein de ses Smart TV. Cette application, qui introduit la notion de « serveur Plex », permet à tous les équipements qui l’accueillent, qu’il s’agisse d’un téléviseur, d’une tablette ou d’une console de jeu, etc. d’échanger et d’exploiter directement leurs contenus.

Plex%201000.jpg


Au menu des services de contenu, de très nombreuses plateformes ont fait leur apparition sans le Smart Hub : MyCanal (cf. focus plus loin dans ce dossier), Amazon, SFR Sport 4K, Rakuten TV, Molotov (cf. focus plus loin dans ce dossier), OCS, YouTube, etc. Qui plus est, Samsung veille à proposer toujours le meilleur de la technologie, parfois en exclusivité. Ainsi, tous ces services proposent des programmes en qualité Ultra HD/4K, excepté OCS (c’est prévu en 2018), souvent en HDR10 (Rakuten.tv et Netflix), bientôt en HDR10+ (Amazon Vidéo), en live (SFR Sport 4K) ou en Replay (MyCanal est disponible en Ultra HD/4K en Replay et en 1 080p, une exclusivité Samsung, pour Canal+ à la demande).

Offre%20Smart%20TV%20Samsung%20montage%201000_2.jpg
Ci‑dessus, l'offre complète Smart TV Samsung 2017. Ci‑dessous, l'offre Ultra HD/4K.

Les plateformes audio ne sont pas en reste avec la disponibilité de Shazam, Spotify, Deezer et Amazon Music. Le moteur TuneIn offre quant à lui un accès à plusieurs dizaines de milliers de webradios (ci‑dessus un récapitulatif des services accessibles sur les Smart TV Samsung).

NOUVEAU PORTAIL TV PLUS, OBJECTIF ULTRA HD/4K
Dans le domaine des contenus Ultra HD/4K, Samsung a doté sa gamme de téléviseurs 2017 d’un portail vidéo spécifique à la marque, TV Plus, lancé en partenariat avec Rakuten TV. Ce dernier propose, à l’heure d’écrire ces lignes, plusieurs centaines de programmes Ultra HD (et quelques contenus Full HD) et la liste s’allonge chaque jour.

Logo%20Rakuten%20TV%202017.jpg


Le groupe japonais Rakuten devrait être rejoint rapidement par d’autres fournisseurs de contenus, le portail TV Plus proposant de rassembler en un même espace les programmes Ultra HD/4K de toutes les plateformes désireuses d’y figurer, afin de proposer une navigation toujours plus aisée à l’utilisateur. Avec TV Plus, Samsung vise en effet le consommateur désireux d’accéder à un programme précis et dans l’impossibilité de le faire sans consultation, souvent longue, d’une multitude de services. L’objectif de TV Plus est donc de faciliter la tâche du téléspectateur en opérant un véritable travail d’agrégat (cf. photo du haut ci‑dessous), en amont, afin de constituer une vaste base de données que celui‑ci pourra solliciter. Et si le consommateur y a peu de chance d’accéder à une émission ou un programme Netflix via TV Plus, la plateforme OTT archi‑leader mondial du marché streaming se considérant auto‑suffisante (difficile de la contredire, il faut l’avouer), nul doute que cette tribune sera prochainement adoptée par de nombreux autres services de contenus. Plusieurs discussions sont d’ailleurs déjà en cours…

Samsung%20TV%20PLUS%20montage%201000_2.jpg
Le nouveau portail TV Plus à pour ambition de faciliter l'accès aux contenus Ultra HD/4K pour les consommateurs. À ce titre, il propose d'agréger les contenus…
…de toutes les plateformes désireuses de profiter de cette exposition supplémentaire. Le premier partenaire, Rakuten TV, pourrait rapidement être rejoint par d'autres…

L’accès à TV Plus se fait toujours très simplement, à l’aide de la télécommande du téléviseur et du Smart Hub/Lanceur (cf. photo du bas ci‑dessus). De même, le portail TV Plus sera également proposé prochainement sur les téléviseurs de la gamme 2016 par l’intermédiaire d’une mise à jour Firmware.

LES CAS PARTICULIERS CANAL+ ET MOLOTOV
Au printemps 2016, Canal+ et Samsung annonçaient un partenariat inédit (cf. photo ci‑dessous), l’accès à tout l’univers de la chaîne cryptée à partir d’un Smart TV Samsung : Canal+ Essentiel, offre Ciné Séries, offre Famille, offre Sport plus, bien sûr, un accès à Canal à la demande. En fait, encore une exclusivité des TV du constructeur coréen, les téléviseurs connectés Samsung intègrent directement un décodeur Canal+. Plus besoin d’installer un décodeur, tout est géré directement à partir de la télécommande de l’écran, pour une ergonomie totalement inédite et simplissime. Tout est en effet contrôlé depuis la télécommande du TV, et les abonnements entièrement gérés via l’écran du téléviseur.

Samsung%20C%2B%20ter%201000.jpg


Plus fort encore, l'application Canal+ des Smart TV Samsung est de type hybride. Cela signifie que si le TV est à la fois raccordé à la TNT et à internet, lorsque les canaux sélectionnés par le téléspectateur sont diffusés en hertzien, l'application privilégiera ce signal pour une qualité d’image maximum. Mais si le programme souhaité par l’abonné n’est pas disponible via TNT, elle bascule automatiquement et de manière totalement transparente, en mode OTT, soit par internet (à savoir, pour profiter d’une image Full HD, une bande passante de 2 Mbits/s est nécessaire, c’est le cas de l’immense majorité des abonnées ADSL).

Samsung%20MYCANA%20800.jpg


Molotov va bientôt agir de même à travers une mise à jour de leur application (début 2018 normalement). Alors que le service de télévision s’est lancé avec une technologie 100% streaming internet, Molotov évolue. Désormais, activée à partir d’un TV, la plateforme de télévision choisira la diffusion TNT pour les chaînes accessibles via TNT, alors que le signal des autres canaux continuera à être véhiculé par internet jusqu’à l’écran.

Samsung%20Molotov%201000.jpg
Début 2018, une prochaine mise à jour de l'application Molotov verra la plateforme TV 100% OTT évoluer vers une réception hybride, OTT + TNT, à l'instar de l'application MyCanal.

SMART TV SAMSUNG, OUVERTURE SUR LA TÉLÉMAINTENANCE
Par l’intermédiaire de leur menu Assistance, les téléviseurs 2017 s’ouvrent à la télémaintenance. Il suffit de fournir un code confidentiel à 6 chiffres pour qu’un technicien puisse prendre le contrôle à distance, via internet, du téléviseur pour régler certains problèmes ou précéder à une opération : du simple réglage des couleurs à la résolution de soucis de configuration, voire à l’installation d’une mise à jour ou la détection d’un éventuel dysfonctionnement.
Samsung%20SAV%20bis%20475.jpg




TIZEN, UN SYSTÈME D’EXPLOITATION OPEN SOURCE
Reste que, l’ergonomie des Smart TV Samsung, capables de gérer des services audio, vidéo et multimédia impose la présence d’un OS (un système d’exploitation) intégré au téléviseur. Contrairement à d’autres constructeurs qui ont opté pour un système Android au sein de leurs modèles Smart TV, Samsung s’est orienté vers le système d’exploitation Tizen. Ce système Open Source est multi‑plateforme, il s’adresse donc aussi bien aux téléviseurs qu’aux tablettes ou même smartphones, comme le Z4 de Samsung non commercialisé en Europe, pour peu qu’ils disposent d’une puissance de calcul suffisante.

Samsung%20Smart%20TV%20Tizen%2010000%20.jpg


La réactivité de Samsung pour intégrer très rapidement de nouveau services (SFR Sport 4K, Steam Link…), ou encore un complet décodeur Canal+, tient à la maîtrise complète du système d'exploitation Tizen.
Sur ce dernier point, les téléviseurs Samsung ne sont pas en reste puisqu’ils bénéficient de processeurs Quad Core de dernière génération. Le fait que Tizen soit d’obédience Open Source offre surtout la possibilité à Samsung de faire évoluer ses services, voire d’optimiser certaines fonctions ou corriger certains bugs, avec beaucoup plus de réactivité que sous Android. En effet, sous Tizen, inutile d’en référer à Google pour apporter des modifications alors que cette démarche est incontournable sous Android. Tizen offre ainsi à Samsung une totale liberté d’action et une incomparable réactivité vis‑à‑vis des évolutions système.
Evolution-of-Smart-TV%20remote%201%20000.jpg
Entre la plateforme Samsung Smart TV 2010 et Tizen 2017, les évolutions sont nombreuses et visibles ci‑contre et ci‑dessus.


SMART HUB, INTUITIF ET RAPIDE
Mais un système d’exploitation Smart TV n’est rien sans une interface simple et intuitive. Autant de qualités dont fait preuve le Smart Hub, via un espace nommé Lanceur qui s’affiche en bas de l’écran en surimpression de l’image diffusée, et qui regroupe toutes les sources de contenus raccordées ou accessibles au téléviseur. Affichable en pressant une simple touche de la télécommande, il se présente sous la forme d’un bandeau double, chacune des bandes étant composée de cases occupées par le nom d’un service, ou d’une source, en partie inférieure, d’un contenu en partie supérieure. À savoir, le Lanceur gère parfaitement et directement certaines fonctionnalités des applications installées. Par exemple, un abonné Netflix pourra reprendre sa série préférée à l’endroit exact où il l’a arrêtée (cf. visuel ci dessous), à la seconde près, juste en cliquant sur le pictogramme Netflix : nul besoin de relancer Netflix, puis sa série.

Smart%20Hub%201000.jpg


Il en est de même pour nombre d’applicatifs qui bénéficient d’une intégration poussée au sein du couple Tizen/Lanceur. Prenons l’exemple de Shazam, une fois l’application installée et activée, le Lanceur permet d’obtenir les informations sur un morceau de musique, une chanson diffusée, un générique… Une fois celui‑ci identifié, Shazam offre même la possibilité d’écouter la piste musicale originale sur les différents services de streaming disponibles (installés) sur le TV : Spotify, Deezer…
Samsung%20Smart%20TV%20Shazam%201000.jpg
Récemment disponible sur les Smart TV Samsung, l'application Shazam permet d'identifier n'importe quel morceau musical diffusé à l'écran, pour l'écouter ensuite à travers les principaux services de streaming (Deezer, Spotify, Amazon Music…). Le tout très simplement et entièrement contrôlable à la voix via le micro de la télécommande.

Bien sûr, le Lanceur donne aussi accès aux périphériques connectés aux entrées du TV (console de jeu, décodeur, lecteur Ultra HD Blu‑Ray…), en plus de l’intégralité des réglages nécessaires à l’installation et le calibrage du téléviseur.

CONNECTIQUE SIMPLE ET CLAIRE
Sur ses TV millésime 2017, Samsung a également souhaité optimiser la convivialité des connexions HDMI. Au lieu de doter ses derniers‑nés d’un simple sélecteur de source indiquant « HDMI 1 », « HDMI 2 », etc., le nom « en clair » des équipements connectés par l’intermédiaire de ces ports apparaît directement à l’écran, et une icône l’accompagne pour une ergonomie encore améliorée. Ainsi il sera précisé PlayStation 4, Xbox One X, Décodeur, Lecteur Ultra HD Blu‑Ray(… L’intégralité de ses informations est fournie par le dialogue que le protocole HDMI établit entre le téléviseur et les différentes sources. L’utilisateur n’a ainsi plus de configuration à effectuer, tout se fait de manière entièrement automatisée. C’est beaucoup plus rapide, et surtout beaucoup plus facile.

Samsrt%20TV%20Smart%20connect%202017%201000.jpg
Les Smart TV 2017 Samsung reconnaissent automatiquement les périphériques et raccordés et les nomment par leur nom, pour une ergonomie améliorée.


SMART TV SAMSUNG, PASSERELLE VERS L'UNIVERS JEU VIDÉO
Autre point essentiel des Smart TV Samsung 2017, l’autonomie offerte par le système d’exploitation Tizen permet également de transformer ces téléviseurs en véritables terminaux de jeux vidéo. Et l’on ne parle pas de raccorder une console de jeu ou un ordinateur au téléviseur pour profiter d’un jeu sur grand écran… Non. Les Smart TV Samsung s’avèrent totalement autonomes dans le domaine. Pour se distraire, trois possibilités existent afin de répondre aux besoins de tous les publics, du joueur occasionnel au compétiteur confirmé. En premier lieu, une huitaine de jeux « basiques » est directement intégrée dans le téléviseur (jeu de carte, réussite…) et la télécommande suffit pour en profiter le temps de se détendre. La deuxième consiste à utiliser l’application Gamefly, un service de Cloud Gaming disponible sur abonnement. Il est ainsi possible de jouer, via une manette ou la zappette, à des dizaines de jeux parmi les plus célèbres d’hier et d’aujourd’hui. Enfin, et c’est là une exclusivité du constructeur coréen (encore), Steam Link est disponible sur les Smart TV Samsung 2017 (la marque réfléchit à une mise à jour pour ses Smart TV 2016).

Steam%20Link%201000.jpg


Cette application permet de profiter de ses jeux PC, depuis son ordinateur allumé partagé sur le réseau local, sur le grand écran du TV dans son salon ou sa chambre, confortablement installé, à l’aide d’une manette. Samsung a même développé un mode Game particulièrement performant pour coller au plus près des préoccupations des joueurs, notamment pour les sessions de jeu en ligne.

SMART VIEW, SMARTPHONE OU TABLETTE À L’ÉCRAN
Outre ces interactions possibles entre le téléviseur et d’autres équipements, il est en une primordiale depuis que les tablettes et, plus encore, les smartphones jouent un rôle central dans notre vie, la possibilité de profiter sur le grand écran du téléviseur des contenus de ces périphériques mobiles. Il suffit d’installer l’application Smart View sur le terminal mobile Android/iOS (déjà disponibles sur les produits Samsung), et de la lancer. La détection entre ce dernier et le téléviseur va s’opérer en Bluetooth, et la connexion entre les deux en Wi‑Fi si vous donnez votre accord.

Smart%20View%201000.jpg


À partir de là, il est possible de « caster » vos photos, vidéos, musiques directement sur le grand écran du TV pour en profiter, par exemple, à plusieurs. Dans le cadre d’une interaction avec une tablette ou un smartphone Samsung, l’application va plus loin. D’abord en autorisant le mirroring de l’écran du terminal sur celui du TV, pour jouer en grand large, ensuite en offrant la possibilité d’afficher le programme diffusé sur le TV sur le smartphone/la tablette. Cette dernière option permet de contenter deux personnes d’un même foyer, chacune pouvant suivre son émission préférée.

En somme, avec les services et applications apparues en 2017 sur ses téléviseurs connectés, Samsung permet au Smart TV d’accéder à une nouvelle dimension. Plus qu’un téléviseur connecté, il devient l’agrégateur d’une multitude de services multimédia, facilement accessibles grâce à une ergonomie retravaillée pour répondre à des exigences d’utilisation. Tout peut se faire par l’intermédiaire d’une simple télécommande, à la fonction vocale de plus en plus développée. Un véritable apport en termes de confort d’utilisation pour l’utilisateur qui trouvera, c’est certain, un intérêt supplémentaire à son téléviseur.


SMART TV SAMSUNG, VRAIE TÉLÉCOMMANDE UNIVERSELLE
L’action de la télécommande ne se limite pas au pilotage du téléviseur. Elle peut interagir avec tous les équipements qui sont connectés à ce dernier par l’intermédiaire du réseau domestique. À noter que, pour une souplesse d’utilisation encore optimisée, outre ses touches de navigation tactiles particulièrement ergonomiques, elle dispose d’un micro pour réagir aux commandes vocales. Enfin, pour encore plus de personnalisation, tout Smartphone peut se transformer en « super‑télécommande » tant pour piloter le téléviseur qu’échanger des contenus avec lui.

Samsing%20KFI_One%20Remote%201000.jpg
 
Retour
Haut